Entreprises de BTP

La FSTT décerne ses « Trophées du sans tranchées 2015 »

Dans le cadre du salon « Ville sans tranchées », qui se tient du 2 au 4 juin à Chatou (Yvelines), l’association scientifique et technique France sans tranchée technologies a remis hier ses « Trophées du sans tranchées 2015 ».

Mercredi 2 juin, lors de la traditionnelle soirée de gala du salon « Ville sans tranchées », qui se tient pendant deux jours sur l’Île des impressionnistes à Chatou (Yvelines), l’association scientifique et technique France sans tranchée technologies (FSTT), dont le but est de promouvoir les techniques sans tranchées, a remis ses « Trophées du sans tranchées 2015 » destinés à mettre en valeur les initiatives en la matière en France.

Ainsi, dans la catégorie « Maître d’ouvrage », le prix, qui récompense des chantiers terminés, réalisés pour le compte de collectivités territoriales ou de donneurs d’ordre privés, a été décerné à Lyon Métropole pour le doublement du collecteur d’eaux usées de l’Yzeron à Oullins (Rhône). Ces travaux de restructuration ont notamment nécessité la prise en compte du relief du site, des constructions et du cours d’eau, autant d’éléments déterminants pour la définition du tracé à réaliser.

La solution mise en œuvre par le groupement composé de Sade, SMCE Réha et Nouvetra, a consisté à réaliser, en un seul tir, un fonçage au microtunnelier (AVN 1800 TB 250 kW Herrenknecht), avec un diamètre de 1 800 mm, et selon un rayon de courbure de 300 m – un record ! Selon ses promoteurs, cette solution variante a retenue l’intérêt du maître d’ouvrage et de la ville d’Oullins car elle a permis de réduire significativement les nuisances pour les riverains du chantier et pour les usagers du domaine public.

 

Chemisage continu polymérisé en place

 

Dans la catégorie « Opération sans tranchée réalisée sous charte qualité », le prix est revenu à la Direction de l’eau et de l’assainissement (DEA) du conseil départemental de Seine-Saint-Denis pour le chemisage continu polymérisé réalisé en place sur une canalisation non visitable (de 300 mm de diamètre) à Stains.

Ces travaux, réalisés par l’entreprise Sade, se sont inscrits dans le cadre de la « Démarche globale de l’auscultation à la réhabilitation » (Dar) mise en œuvre, depuis plus de 25 ans maintenant, par le conseil départemental de Seine-Saint-Denis – avant, pendant et après les travaux de réhabilitation –, selon des procédures qualité précises se référant à la charte qualité de l’Agence de l’eau Seine-Normandie.

La technique du chemisage continu polymérisé en place a par ailleurs permis à Sade d’être récompensé dans la catégorie « Entreprise », prix honorant la mise en œuvre d’une application particulière. Plus précisément, le « Curing Monitoring System », commercialisé par la société Osscad et employé par Sade, a permis de contrôler la température de polymérisation de la chemise grâce à une fibre optique insérée dans la canalisation. Au cours de la chauffe, cette fibre transmet, en temps réel, la température en chaque point de la chemise. Elle permet in fine d’optimiser les temps de polymérisation et de vérifier la présence éventuelle de « points froids ».

 

Prix spécial du jury

 

Mettant à l’honneur un jeune ingénieur pour ses travaux de fin d’études ou de recherche, le prix de la catégorie « Etudiant » a été décerné à Cyril Penot. L’étude de cet étudiant en mastère Tunnel et Ouvrages Souterrains à l’INSA de Lyon visait à doter un microtunnelier d’adaptations spécifiques pour un tir de fonçage dans une configuration complexe.

Plus exactement, ses objectifs étaient de réduire l’usure de la roue de coupe et du cône de concassage de la machine afin de limiter les interventions et les réparations au front du microtunnelier, des opérations rendues complexes, voire impossibles, sous certaines conditions géologiques. Ce travail s’est inscrit dans le cadre du projet « South Caucasus Pipeline Expansion » dont le but est de doubler le gazoduc reliant la plateforme d’exploitation du gisement de Shah Deniz, dans la mer Caspienne, à la Géorgie.

Enfin, le jury des « Trophées du sans tranchées 2015 » a décerné, dans la catégorie « Maître d’ouvrage », un « Prix spécial » à la communauté d’agglomération Cap Excellence (Société d’économie mixte d’aménagement de la Guadeloupe) pour les travaux de renforcement de son réseau d’assainissement. Au total, sept forages dirigés, de 560 mm de diamètre, ont été réalisés, en huit mois environ, sur une longueur de 1 000 m pour la pose d’un tube PEHD. Plusieurs points singuliers rendaient l’opération difficile, comme les franchissements d’un canal et d’un échangeur. La technique sans tranchée a permis ici des gains significatifs en termes de sécurité, de rapidité d’exécution et de nuisances environnementales.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X