Réalisations

La façade du musée Guggenheim de New York opère un lifting pour son cinquantenaire

En 2009, « The Solomon R. Guggenheim Museum » bâti par l’architecte Frank Lloyd Wright fêtera ses 50 ans d’existence sur la 5ème avenue de New York (Etats-Unis). La célèbre rampe hélicoïdale en béton de sa rotonde fait actuellement l’objet d’une restauration car, faute de joints de dilatation, elle s’est fissurée.

Dès son ouverture en 1949, le musée Guggenheim de New York a montré des signes de craquements en façade. Ces rides de surface (0,12 à 0,40 mm de large), dissimulées au fil du temps sous douze couches de peinture, ont été principalement causées par les fortes amplitudes thermiques des saisons. Le béton, armé mais non doté de joints de dilatation, n’y a pas résisté. L’équipe de restaurateurs (voir encadré ci-dessous) va remédier à cette omission. Leur travail, qui devrait s’achever fin 2007, est présenté dans une exposition de dessins, photographies et vidéos au sein même du musée (« Restauration d’un chef-d’œuvre », jusqu’au 8 juillet). A cette occasion, le journal « The New York Times » reproduit sur son site Internet le plan des fissures de la façade ouest : voir l’infographie.
MC

Focus

Les intervenants de la rénovation


« Preservation Architect » : Wank Adams Slavin Associates, LLP
« Structural Engineer » : Robert Silman Associates, PC
« Mechanical Engineer » : Atkinson Koven Feinberg Engineers, LLP
« Construction Manager » : F.J. Sciame Construction Company
« Architectural Conservator » : Integrated Conservation Resources
« Consultant on Thermal and Moisture Migration » : William B. Rose & Associate

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X