Transport et infrastructures

La DUP pour les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse est un pas de plus pour la LGV Bordeaux-Toulouse

Mots clés :

Etat et collectivités locales

-

Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé

-

Transport ferroviaire

Dans un communiqué rendu public le 15 janvier, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, a annoncé la signature par le préfet de région Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées de la déclaration d’utilité publique (DUP) pour les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse. Pour l’élu LR, c’est un pas de plus pour la réalisation de la LGV Bordeaux-Toulouse. C’est surtout un élément qui donnera encore plus de légitimité au projet urbain autour de la gare de Toulouse-Matabiau.

La signature, le 4 janvier, par Pascal Mailhos, préfet de région Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées de la déclaration d’utilité publique (DUP) pour les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse est un pas de plus pour la réalisation du Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO). Succédant à celle prise par le préfet d’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes concernant les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux, elle préfigure une autre signature, attendue en juin prochain, pour la ligne nouvelle entre le sud de Bordeaux et le nord de Toulouse.

Pour Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse métropole, la signature de la DUP pour les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse, est une bonne nouvelle pour la desserte par le TGV de la ville rose. En 2024, date annoncée de sa mise en service, elle sera à environ 3 heures de Paris, contre plus de 5 heures aujourd’hui, et 4h15 en 2017 au moment de la mise en service de la LGV Tours-Bordeaux.

 

Impératif économique

 

Dans un communiqué, paru le 15 janvier, l’élu LR a toutefois appelé «le gouvernement à tenir ses engagements pour que Toulouse soit desservie par le TGV et à consolider les modalités de son financement». «La desserte de Toulouse est un impératif économique et une réponse aux besoins de mobilité», a-t-il conclu.

En effet, dans un contexte de développements démographique et urbain importants, les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse ont pour vocation de renforcer les dessertes périurbaines vers Montauban, chef-lieu du département de Tarn-et-Garonne situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Toulouse (lire notre interview «La future grande région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées sera au carrefour des flux nord/sud et est/ouest», Pierre Boutier – SNCF Réseau). Cette partie de l’étoile ferroviaire serait la seule branche dont la desserte n’a pas été, à ce jour, densifiée.

 

Projet urbain

 

Par ailleurs, la DUP pour les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse est une bonne nouvelle aussi pour le projet urbain Toulouse EuroSudOuest (Teso). Voulu pour préparer l’arrivée de la LGV, le projet vise à créer un quartier mixte sur environ 150 ha à partir d’un périmètre d’études de 400 ha. Le maître d’ouvrage de l’opération Europolia, qui compte dans son conseil d’administration la région et Toulouse Métropole, a confié à une équipe de maîtrise d’œuvre conduite par l’urbaniste catalan Joan Busquets l’élaboration d’un plan guide. Il sera dévoilé avant l’été 2016.

Déjà, le comité de pilotage composé de l’Etat, de la région, du département, de Toulouse Métropole et de la SNCF a retenu des premiers principes: la grande traversée de la gare pour l’ouvrir sur la ville, la création de quatre parvis, dont l’aménagement du parvis historique de la gare Matabiau, un pôle d’échange multimodal de 30 ha, près de 400 000 m2 de tertiaire, 400 à 500 logements, des commerces, etc.

Sous maîtrise d’ouvrage de la Ville de Toulouse, des premiers travaux de requalification ont démarré sur la rue de Bayard artère principale reliant la gare au centre-ville pour une livraison un an plus tard.

 

Gare de Toulouse-Matabiau

 

De son côté, pour répondre à l’accroissement des trafics en région Midi-Pyrénées, la SNCF a lancé à la mi-décembre la construction de la voie 1C en gare de Toulouse-Matabiau. Cette voie supplémentaire permettra notamment de faciliter la gestion des trains. Représentant un investissement de 13,6 millions d’euros, les travaux sont cofinancés par SNCF Réseau, la région et l’Etat dans le cadre du projet d’aménagement du bloc central de la gare de Toulouse-Matabiau.

 

Focus

La gare Matabiau, nœud ferroviaire de Midi-Pyrénées

La gare Matabiau à Toulouse reçoit aujourd’hui 17 millions de personnes par an. Elle devrait en accueillir près de 30 millions en 2024, et 45 en 2030. Déjà, à la date de la mise en service de la LGV Tours-Bordeaux, elle devrait gagner environ 800 000 passagers de plus par an. Et cela, sans l’arrivée du TGV à Toulouse. Avec un budget global de 140 millions d’euros, financés à 100 % par SNCF Réseau, sa modernisation inclut la construction de deux nouveaux bâtiments. Au nord de la gare de Toulouse-Matabiau, à proximité immédiate des voies ferrées, un nouveau poste d’aiguillage informatique sera mis en service en 2020. Appelé «Poste n°40», il remplacera les actuels postes d’aiguillages n°4 et n°6, en fin de vie. Les travaux pour la construction du bâtiment seront réalisés au premier semestre 2016. A terme, SNCF Réseau ambitionne pour la majorité des postes d’aiguillages de la région, une télécommande depuis un nouveau «poste à Grand Rayon d’Action» (PGRA), première brique d’une «commande centralisée du réseau». Situé au sein du quartier Raynal à Toulouse, sa construction se déroulera de mars 2016 à mars 2017.

 

Focus

Répartition du montant de GPSO

Estimé à 8,307 milliards d’euros, le montant total consacré au GPSO se répartit de la façon suivante:

– tronc commun Bordeaux/sud Gironde: 1,3 milliard d’euros;

– aménagement nord de Toulouse: 566 millions millions d’euros;

– section Sud Gironde/Toulouse: 4,6 milliards d’euros;

– section Sud Gironde/Dax: 2,4 milliards d’euros;

– ligne nouvelle Bordeaux-Toulouse: 5,25 milliards d’euros.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X