Logement

La Coop’HLM fait part de ses revendications à Richard Ferrand

Mots clés : Financement du logement - Gouvernement - Logement social

A l’assemblée générale de la fédération nationale des sociétés coopératives HLM, Marie-Noëlle Lienemann a présenté ses doléances à Richard Ferrand, le ministre de la Cohésion des territoires. Elle demande notamment le maintien de certains dispositifs, comme le prêt à taux zéro.

C’est au début de règne que les faveurs s’obtiennent. Et Marie-Noëlle Lienemann a bien illustré cet adage. A l’occasion de l’assemblée générale de la fédération nationale des sociétés coopératives HLM, qui s’est tenue mardi 23 mai 2017, la présidente du groupement a fait part de ses revendications à Richard Ferrand, le ministre de la Cohésion des Territoires. 

Marie-Noëlle Lienemann réclame l’augmentation de l’enveloppe des prêts haut de bilan promise par l’ancien Premier ministre Manuel Valls. Elle milite également contre toute réforme de l’APL-Accession et de l’exonération fiscale de la TFPB accordée aux HLM. La présidente de la fédération des Coop’HLM demande aussi l’ouverture du prêt social location-accession (PSLA) dans l’ancien pour revitaliser les centres-bourgs et les centres de villes moyennes.

Afin de favoriser l’accession à la propriété, l’ancienne ministre veut mettre davantage de moyens dans l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine). « Nous souhaitons que la prime Anru de 10 000 euros soit quasi-systématisée. » Richard Ferrand a quant à lui fait valoir son attachement à la réduction de la fracture territoriale.

 

Stabilité législative et « bail mobilité »

 

Comme la plupart des professionnels du secteur, Marie-Noëlle Lienemann appelle le ministre de la Cohésion des Territoires à une stabilisation du cadre législatif. « Vous avez indiqué que vous ne vouliez pas vous précipiter pour faire de nouvelles lois. L’enjeu est de faire vivre les ambitions des lois engagées. » Cette requête s’applique également à la rénovation énergétique. « Veillons d’abord à ce que nos normes soient opérationnelles », demande la présidente de la Coop’HLM.

Marie-Noëlle Lienemann sollicite aussi la prorogation de certains outils financiers, qui encouragent la construction de HLM, comme le prêt à taux zéro (PTZ). « Nous avons besoin que le PTZ aille au-delà de 2017. Aujourd’hui, une personne qui souhaite acheter en octobre ne sait pas si elle pourra concrétiser son achat en 2018 », constate l’ancienne ministre. Elle enjoint aussi Richard Ferrand à trouver des solutions pour réguler les prix du foncier.

Par ailleurs, Marie-Noëlle Lienemann veut créer un accompagnement individualisé pour toute personne qui aurait acquis un logement via une coopérative. L’objectif : veiller à ce que le propriétaire ne perde pas d’argent lors de la revente. Elle milite aussi pour la mise en place de programme immobiliers bi-générationnels. « Nous voulons créer des résidences où de jeunes couples seraient formés aux métiers d’aide à domicile. » L’idée serait alors de créer un « pacte de bienveillance » pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.

 

Focus

Année 2016 positive pour la coop’HLM

La présidente de la coop’HLM a profité de l’assemblée générale du 23 mai pour dresser le bilan de ses actions. « Sur l’accession à la propriété, nous avons réalisé 5 5OO logements, dont les deux tiers concernent des ménages dont les revenus sont en-dessous des plafonds PLUS (Prêt locatif à usage social). 22% de nos accédants sont des locataires du parc HLM. Et un quart de la production se situe en zone Anru », énumère Marie-Noëlle Lienemann

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X