Entreprises de BTP

La construction tire le chiffre d’affaires de Bouygues

Le groupe français diversifié a enregistré au premier semestre un chiffre d’affaires de 15,3 milliards d’euros, en progression de 15%.

Bouygues Construction, Colas (routes), Bouygues Immobilier, ce sont décidemment les activités « traditionnelles » du groupe qui tirent encore et toujours Bouygues vers le haut.
15,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires au 1er semestre, en progression de 15%. A périmètre et change constants, la hausse est de 13%, précise le groupe. Pour le seul deuxième trimestre, la hausse est également de 15% à 8,49 milliards d’euros.
Dans le détail : sur le semestre, Bouygues Construction a vu ses revenus progresser de 20% (11% en France et 33% à l’international) à 4,44 milliards d’euros ; Colas (construction de routes) a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires de 14% à 5,6 milliard d’euros, profitant « de la bonne conjoncture sur la plupart de ses marchés ». Les ventes de Bouygues Immobilier ont bondi de 61% (multiplié par trois pour l’immobilier d’entreprises) à 1,3 milliard d’euros grâce au niveau élevé des réservations des deux dernières années. Le logement a poursuivi sa croissance (+27%).

TF1 en retard
Dans la branche médias, Bouygues connaît le bon et le moins bon. Ainsi sur les six premiers mois de 2008, le chiffre d’affaires de la filiale TF1 est en baisse de 5% à 1,352 milliard d’euros.
TF1 avait annoncé le 31 juillet avoir dégagé sur le semestre un résultat net de 125 millions d’euros, en recul de 32,7%, en raison du coût de l’Euro 2008 de football, des charges de réorganisation et du ralentissement de l’activité. Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom en revanche a lui augmenté de 7% à 2,457 milliards d’euros. En un an, 522.000 nouveaux clients ont rejoint Bouygues Telecom, soit une progression de 8,1%, amenant le nombre total de clients de l’opérateur à 9,318 millions. « Bouygues Telecom poursuit ainsi sa croissance, dans un contexte concurrentiel difficile marqué par la banalisation des offres d’abondance et SMS. Cette progression permet de compenser la baisse de 8% des tarifs de terminaison d’appels depuis le 1er janvier 2008 ainsi que la baisse des tarifs de ‘roaming’ intervenue courant 2007 », note le groupe.

Adrien Pouthier avec AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X