Commande publique

La commande publique fédère en Alsace

Le réseau régional de la commande publique rempile pour cinq ans. Depuis 2012, le regroupement entre agence de développement économique, organismes consulaires, experts-comptables, avocats et BPI France a stimulé l’accès aux marchés publics des petites entreprises.

C’est le dernier parmi des Mohicans… qui n’ont jamais vraiment existé. Le Réseau commande publique Alsace (RCPA), qui renouvelle son dispositif pour cinq ans à compter du 1er juillet, avait été constitué comme déclinaison régionale d’un réseau national. Créé en 2008, celui-ci a fait long feu. «Ici, le travail ensemble nous semble pourtant relever de l’évidence et les résultats positifs engrangés depuis les débuts en 2012 nous ont décidés à poursuivre», pointe André Reichardt, président de l’Agence d’attractivité de l’Alsace (AAA), la structure de développement économique qui anime et coordonne le réseau.

 

Former aux premiers pas dans les marchés publics

 

Celui-ci rassemble, autour d’AAA, la CCI Alsace Eurométropole, les chambres alsaciennes de métiers et d’agriculture, l’Ordre des experts-comptables, les barreaux d’avocats et BPI France dans le but d’aider les PME et TPE à accéder aux appels d’offres et à faire en sorte qu’elles soient payées dans les temps. Les prestations incluent des ateliers collectifs d’information (dématérialisation, réforme du code des marchés publics, réponse en groupement…), l’accès à une veille sur la publication des appels d’offres locaux et régionaux voire au-delà, la formation aux premiers pas dans les marchés publics. Elles sont gratuites, hormis l’abonnement à une veille personnalisée par mots-clés. Selon ses initiateurs, le réseau permet aussi aux petites entreprises «d’élargir leur champ d’action au-delà des collectivités locales», en les sensibilisant aux marchés que lancent d’autres structures publiques ou parapubliques: bailleurs, EDF, SNCF, universités, entreprises publiques locales (EPL).

Bon nombre d’entre elles ont d’ailleurs participé aux Rencontres régionales de la commande publique. La manifestation tenue le 30 juin à Strasbourg a rassemblé 26 donneurs d’ordre exposant leurs projets et leur politique d’achat et 250 entreprises dont 17 classées «innovantes» ont plus particulièrement présenté leurs offres.

Depuis 2012, année de signature de la première convention pluriannuelle de partenariat, le RCPA totalise 3 413 entreprises informées, 732 accompagnées plus spécifiquement à l’accès aux marchés publics, 208 dirigeants ou salariés formés sur des thèmes comme le mémoire technique, le montage de dossiers ou la dématérialisation. Il revendique la contribution, de cette façon, à la signature de 335 contrats d’un total de 130 millions d’euros pour des PME et TPE. Pour l’aval, une fois le marché décroché, 215 entreprises ont bénéficié du dispositif «Avance+» de BPI France (financement de créances et garantie d’exécution de marchés).

Ce bilan incite l’Alsace à devenir source d’inspiration, pour le Grand Est mais aussi pour toutes les régions. Pour être, peut-être, cette fois-ci, le premier des Mohicans.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X