Collectivités territoriales

La commande publique de l’eau puise ses sources d’innovation en Alsace

Mots clés : Innovations

Aquaterritorial à Mulhouse la semaine prochaine, puis le Forum Ville & Eau début octobre à Strasbourg: à deux reprises de façon rapprochée, l’Alsace va être un carrefour d’échanges à grande échelle autour de la gestion de l’eau, et surtout de sa maîtrise d’ouvrage publique.

Devenir le rendez-vous national sur la commande publique autour de l’eau, telle est l’ambition qu’affiche le salon Aquaterritorial à Mulhouse. Organisée par la société Idéal Connaissances avec l’appui du pôle de compétitivité Hydreos (Grand Est) et de diverses structures publiques(1), la manifestation professionnelle monte en puissance au fil de ses éditions. La quatrième du genre, qui se tiendra les 21 et 22 septembre, augmente déjà son nombre d’exposants (70) et d’intervenants (une centaine), de quoi lui faire espérer un dépassement de son seuil précédent de 1 000 visiteurs.

Le rapport entre la maîtrise d’ouvrage publique et les prestataires privés actifs sur tout le cycle de l’eau (bureau d’études, entreprises d’équipements ou d’instrumentation, distributeurs, etc.) traversera les débats et stands du parc des expositions de Mulhouse. Avec un objectif principal: stimuler l’innovation des donneurs d’ordre. «La commande publique représente 80 à 85% du marché en France et dans le monde. Si celui-ci est stable dans l’Hexagone, il continue à y créer de l’emploi et au niveau mondial, il croît de 4% par an. Mais pour s’imposer à l’export, les entreprises ont besoin de démonstrateurs, et c’est là que la maîtrise d’ouvrage française doit jouer son rôle», expose Pascal Schmitt, directeur délégué du pôle Hydreos.

 

Trophée des collectivités innovantes

 

Aquaterritorial entend faire émerger ou confirmer les solutions nouvelles en réponse au vieillissement des réseaux, aux enjeux d’assainissement, de protection des milieux naturels (quantifier le déversement, par exemple), ou encore d’évolution du service aux usagers, autour de la télérelève. Les plus saillantes se verront remettre un «Trophée des collectivités locales innovantes», qui se veut valeur d’exemple pour les autres. «Pour une fois, c’est le privé qui va distinguer le public et pas l’inverse», note Pascal Schmitt.

 

L’intégration à l’aménagement en débat à Strasbourg

 

Deux semaines plus tard, les 6 et 7 octobre, Strasbourg accueillera le Forum Ville & Eau. Le rendez-vous conjoint à l’Eurométropole et à l’agence de l’eau Rhin-Meuse déroulera comme fil conducteur la contribution de l’eau à l’«aménagement de la ville de demain». Les participants (collectivités, services de l’Etat, bailleurs, architectes, bureaux d’études, professionnels du secteur…) débattront de la gestion intégrée des eaux pluviales, de l’application du règlement d’assainissement, des techniques alternatives d’aménagement de quartier, de la restauration de zones humides en milieu urbain ou encore de projets immobiliers prenant bien le sujet en compte. Exemples strasbourgeois et plus lointains à l’appui.

 

(1) Ville, communauté d’agglomération et Sivom de Mulhouse, agence de l’eau Rhin-Meuse, CCI Alsace.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X