Réalisations

La clinique Rhéna de Strasbourg s’ouvre sur la nouvelle ville

Mots clés : Acier - Béton - Établissements de soins

Au terme d’un investissement de 101 millions d’euros, la clinique multiconfessionnelle Rhéna accueillera son premier patient le 27 février prochain dans une réalisation béton/acier laqué de 30 000 m2 voulue comme le point de repère du nouveau quartier Deux Rives, près du Rhin.

Huit ans de préparations et 30 mois de travaux ont pris fin dans le quartier du port du Rhin à Strasbourg (Bas-Rhin), désormais c’est la réalisation qui marquera le paysage de ce morceau de ville en pleine mutation. La clinique Rhéna a été livrée le 23 décembre, elle accueillera son premier patient le 27 février et sera complètement opérationnelle le 14 mars.

Ses 30 000 m2 sur sept étages combinent une structure en béton et une façade en acier laqué dont la couleur beige devient le point de repère du quartier, lui-même élément central de la ZAC des Deux Rives qui vise à aménager 74 hectares marqués par l’histoire portuaire et industrielle, en 450 000 mètres carrés de constructions de logements, bâtiments tertiaires et équipements.

Conçu par AIA Associés, le bâtiment a mobilisé 53 millions d’euros HT de travaux qui ont été répartis en 29 lots: le projet a fait le choix d’un allotissement poussé, plutôt exceptionnel pour sa taille. Constitutives de la maîtrise d’ouvrage, les trois cliniques confessionnelles strasbourgeoises Adassa (juive), Diaconat (protestante) et Sainte-Odile (catholique) en ont décidé ainsi pour ce projet commun qui vient remplacer leurs bâtiments plus que centenaires devenus obsolètes en centre-ville, dans le but de «donner toutes leurs chances aux entreprises régionales». «L’objectif a été pleinement atteint: les entreprises d’Alsace et Lorraine représentent 64% des titulaires des marchés», souligne Guillaume Lohr, directeur général de Rhéna. Par rapport au montant des travaux, la part «locale» se situe à 47%. Le gros œuvre a été réalisé par Demathieu Bard et Urban-Dumez, la filiale régionale de Vinci Construction France.

 

Des extensions

 

Les lots séparés régissent également la consultation en cours pour l’imminente extension. D’ores et déjà, Rhéna doit en effet s’agrandir de 10 000 m2, soit 30 millions d’euros d’investissements supplémentaires, toujours sous maîtrise d’œuvre d’AIA. Les travaux se dérouleront de ce printemps à la fin 2018.

Dans une logique, devenue classique, de regroupement des professionnels de santé autour d’un établissement de soins, la construction de la clinique a déclenché celle d’une maison médicale à ses côtés. Ce projet sous maîtrise d’ouvrage d’Icade se traduit par l’ouverture d’une première tranche de 6 000 m2 à la fin février (Rey-Lucquet, architecte, et KS Construction, entreprise générale). La seconde de 4 000 m2 débutera son chantier au printemps prochain, en même temps que l’extension de Rhéna.

 

Focus

Chantier Rhéna, faits et chiffres

Maîtrise d’ouvrage: cliniques Adassa, Diaconat et Sainte-Odile de Strasbourg

AMO: Martin & Guiheneuf, 13 Avril Conseil, Bovis

Maîtrise d’œuvre: AIA Associés

Coût travaux: 53 millions d’euros HT

 

– 29 lots

– 580 000 heures de travail, dont 17 800 heures d’insertion

– 30 000 m2 de surface plancher

– 20 000 m3 de béton et 10 300 m2 d’acier laqué

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X