Immobilier

La chute immobilière se poursuit en Espagne

-29% de ventes sur un an en juin.

La chute du marché immobilier espagnol s’est poursuivie au mois de juin avec des ventes de logements urbains en chute de 29,6% sur un an, selon les chiffres de l’Institut national de la statistique (INE). En juin, un total de 47.511 logements ont été vendus en Espagne, selon l’INE, ce qui représente une baisse de 5,3% par rapport au mois de mai. La chute est encore plus sévère dans le logement ancien, avec une baisse de 38,9% sur un an.
Après des années d’euphorie, de construction à tout va et de hausse des prix, le marché immobilier est en train de connaître un très sévère coup d’arrêt avec des ventes en berne et des prix qui marquent le pas. Le retournement plombe l’économie du pays, fragilisée par ailleurs par la crise financière internationale et l’envolée des prix du pétrole, dans une situation compliquée.
Nombre de promoteurs et de constructeurs se retrouvent obligés de mettre la clef sous la porte, jetant sur le carreau des légions d’ouvriers du BTP peu qualifiés, poussant le chômage à la hausse.
L’un des premiers promoteurs immobiliers espagnols, Martinsa-Fadesa, s’est déclaré à la mi-juillet en cessation de paiements.

AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X