Entreprises de BTP

La Capeb veut s’emparer du marché de l’adaptation des logements au vieillissement

Mots clés : Artisanat - Bâtiment d’habitation individuel - Entreprise du BTP - Grand âge

Le président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du Bâtiment, Patrick Liébus a rencontré mardi 26 janvier la secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes Agées et de l’Autonomie, Laurence Rossignol pour traiter des questions d’adaptation des logements.

L’entretien-rénovation continue bon an mal an de soutenir l’activité des artisans du bâtiment. Ces dernières années c’est la rénovation énergétique des logements qui a concentré toutes les attentions. Or, dépendante de bien des facteurs (attermoiements des ménages, fluctuation des prix de l’énergie, « instabilité fiscale »), « la réno » peine réellement à décoller. Les artisans sont donc toujours à la recherche de domaines véritablement porteurs de croissance. Et en ce début d’année, c’est à l’adaptation de la société à son inéluctable vieillissement que s’intéresse la Capeb.

Mardi 26 janvier, son président, Patrick Liébus, s’est ainsi entretenu de la question avec la secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes Agées et de l’Autonomie, Laurence Rossignol. Et a fait passer un message : « La Capeb est prête à apporter son concours pour donner encore plus d’envergure au plan national d’adaptation des logements, encore insuffisamment ambitieux pour répondre réellement aux besoins. »

 

Aller plus loin et voir plus grand

 

Patrick Liébus a donc présenté des pistes d’actions pour aller plus loin et voir plus grand dans la mise en œuvre sur le terrain et pour « massifier » l’adaptation des logements à la perte d’autonomie. Pour cela il propose ni plus ni moins d’appliquer les méthodes utilisées pour la rénovation énergétique : crédit d’impôt pour les installations domotiques, TVA à 5,5 % pour les travaux d’adaptation, renforcement des aides de l’Anah, guichet unique, plans des collectivités locales, synergie rénovation énergétique/adaptation, mise en avant du label Handibat et du petit dernier Silverbat.

Pour l’instant l’objectif du gouvernement est de 80.000 logements à adapter d’ici fin 2017. Mais, rappelle la Capeb, ce sont 2 millions de logements qu’il faudrait adapter au vieillissement de la population selon l’Agence nationale de l’habitat. C’est 4 fois plus que les 500.000 logements à rénover énergétiquement…

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X