Logement

La Caisse des Dépôts a financé 134 000 HLM en 2015

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Etat et collectivités locales - Financement du logement - Logement social

La Caisse des Dépôts a contribué au financement de 134 000 logements sociaux en 2015. En 2016, elle prévoit de lancer deux prêts à taux zéro : le premier à destination des organismes HLM, le second à destination des collectivités locales.

La Caisse des Dépôts (CDC) a octroyé 21,1 milliards d’euros de prêts en 2015, dont 17,2 milliards de crédits à destination des organismes HLM, selon les résultats 2015 de la CDC annoncés jeudi 7 avril. « Un logement neuf sur trois a été financé par le fonds d’épargne de la CDC et constitue un logement social », s’est réjoui Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse lors d’un point presse. Ce volume de prêts dépasse le volume accordé en 2014 (16,7 milliards) et a permis de financer la construction de 134 000 logements sociaux (contre 123 000 en 2014) et la réhabilitation de 311 000 HLM. « Nous prenons à bras le corps la question du logement social », a ajouté Pierre-René Lemas.

La Caisse, qui doit prêter 15 milliards d’euros d’ici la fin de l’année 2017 en faveur des opérations de rénovation énergétique (notamment grâce aux prêts « croissance verte »), s’est engagée à ce jour sur 7,4 milliards d’euros de prêts. La CDC devrait également consacrer une enveloppe de 2 milliards d’euros pour proposer des prêts à taux fixe. Sur ce budget, 500 millions d’euros seront consacrés au financement d’opérations de rénovation du parc social. « D’ailleurs, il y a une accélération de la rénovation des logements sociaux puisque nous avons noté une augmentation (+8%) du volume des éco-prêts accordés aux organismes HLM en 2015 », indique Odile Renaud-Basso, directrice du fonds d’épargne de la CDC.

 

PTZ à destination des collectivités locales déjà disponible

 

A la suite des annonces de François Hollande lors du lancement du bicentenaire de la CDC en janvier dernier (création d’un PTZ à destination des collectivités locales et des organismes HLM notamment), la CDC a revu ses objectifs d’investissement à 2020. En 2015, la CDC prévoyait d’investir 20 milliards d’euros. Désormais, elle table sur 26 milliards. Le volume de prêts accordés reste inchangé à 100 milliards d’euros, toujours d’ici 2020.

Comme annoncé en exclusivité par Le Moniteur, le prêt à taux zéro en faveur des collectivités locales est disponible. Doté d’une enveloppe d’1,5 milliard d’euros sur deux ans, il peut financer jusqu’à 100% du coût d’un projet et être contracté sur 20 ans avec amortissement. Cela signifie qu’il doit être remboursé au fur et à mesure. « Des dossiers ont été déposés pour financer la rénovation d’écoles, de crèches en région parisienne, de bâtiments universitaires aux environs de Tours… soit 50 à 100 millions d’euros de prêts potentiels », précise Odile Renaud-Basso.

 

PTZ à destination des HLM ouvert fin avril

 

Le prêt à taux zéro à destination des bailleurs sociaux devrait être disponible à la fin du mois d’avril. Ce dernier est plus avantageux, dans le sens où il est remboursable à la fin de la période d’emprunt (20 ans) soit en totalité, soit en contractant un autre prêt pour échelonner la dette. C’est ce que l’on appelle, un « prêt haut de bilan ».

« Certains bailleurs sociaux, dont des offices publics de l’habitat, se montrent intéressés et nous ont présenté des projets de rénovation déjà ficelés, assure Odile Renaud-Basso. Nous sélectionneront les dossiers au cas par cas, en étudiant les structures financières de chaque organisme, car nous voulons que ces prêts à taux zéro aient un effet accélérateur de projets en passe d’être lancés. Certains bailleurs sociaux nous ont par exemple fait part de projets qui pourraient être réalisés en 2 ans, au lieu de 7, grâce à ces PTZ. Nous veillerons à ce que ces financements à taux zéro n’aient pas un effet inflationniste : ils ne doivent pas permettre aux organismes HLM d’acquérir du foncier plus cher par exemple. » L’enveloppe actuellement dédiée au PTZ n’est pas encore vraiment fixée. Aujourd’hui, elle varie entre 1 à 1,5 milliard d’euros si la CDC est seule à porter ce PTZ. Mais la ligne financière pourrait être portée à 2 milliards, en fonction des négociations actuellement en cours avec Action Logement.

 

Focus

La SNI "en forte croissance" selon le DG de la Caisse

Pierre-René Lemas a profité du point presse pour faire un point d’étape sur l’activité de ses filiales. « La SNI, qui a été recapitalisée à hauteur de 900 millions d’euros, a commandé 10 301 logements intermédiaires sur les 30 000  qu’elle doit réaliser (d’ici 2019, ndlr). Ce groupe connaît une croissance formidable, la SNI va ouvrir 800 chantiers de construction de logements en 2016. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X