Transport et infrastructures

La 7e édition du salon Interoute & Ville ouvre ses portes à Paris

La 7e édition du salon Interoute & Ville se tient du 14 au 16 juin au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Cette année, le thème central de cette « biennale de la communauté routière » est « Construire et préserver les infrastructures routières ».

Mardi 14 juin, Alain Vidalies inaugurera la 7e édition du salon Interoute & Ville, organisé pour la première fois à Paris – au Parc des Expositions de la Porte de Versailles (Hall 1) –, jusqu’au 16 juin. L’occasion pour le secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche de rappeler l’importance de préserver le patrimoine routier français dans un contexte économique particulièrement tendu, où les arbitrages politiques s’avèrent déterminants pour l’avenir de la filière.

Cette année, près de 6 000 visiteurs français et européens sont attendus, qui iront à la rencontre des 200 exposants du salon, réunis autour de trois thématiques : « Concevoir et construire » ; « Préserver et exploiter », et « Equiper ». « Cette nouvelle édition aura résolument une dimension européenne, voire internationale, puisque 10 % du visitorat proviendra de l’étranger – de Belgique, de Suisse, du Luxembourg, du Royaume-Uni, d’Allemagne, de Pologne, etc. –, contre 6 % pour l’édition précédente », fait savoir Isabelle Alfano, commissaire générale d’Interoute & Ville.

 

Des matériels et matériaux innovants à la « route de 5e génération »

 

Trois « parcours experts » seront proposés aux visiteurs – maîtres d’ouvrage publics et privés, entreprises du BTP, concessionnaires autoroutiers, etc. – durant les trois jours du salon : « Les matériels performants et innovants » ; « La route de cinquième génération », et « Les matériaux à faible impact environnemental ». Les équipements de la route seront aussi particulièrement à l’honneur à la Porte de Versailles. « La route de cinquième génération aura besoin d’équipements de cinquième génération », glisse Julien Vick, délégué général du Syndicat des équipements de la route (SER).

Deux événements d’importance seront également organisés durant Interoute & Ville. Le premier est le « rendez-vous des acteurs européens de la mobilité durable », Transports Publics. Le second événement est le troisième congrès de l’Institut des routes, des rues et des infrastructures de mobilité (IDRRIM), qui réunira, les 14 et 15 juin, plus de 800 congressistes et 70 intervenants. « Les infrastructures routières font partie des indicateurs de l’attractivité de la France. Or, leur niveau de service ne cesse de se dégrader depuis des années. Nous avons donc à cœur de rappeler qu’elles sont indispensables et de montrer, dans le même temps, qu’elles peuvent être innovantes et engagées pour la nécessaire transition énergétique », indique Marc Tassone, directeur général de l’IDRRIM, qui laissera sa place, au mois d’août prochain, à David Zambon, l’actuel directeur adjoint des services de transports de la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM) au ministère de l’environnement.

Pour en savoir plus sur la 7e édition du salon Interoute & Ville : https://www.interoute-ville.com.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X