Emploi / Formation

L’UPA aide six ministres à préparer leur reconversion professionnelle comme artisan

Mots clés : Artisanat - Gouvernement - Métier de la construction

Manuel Valls en plâtrier, Ségolène Royal en électricienne, Emmanuel Macron en esthéticien… : l’UPA aide les ministres à devenir artisans, à l’heure où le Gouvernement entend revoir le système de qualifications obligatoires pour créer son entreprise.

Plus besoin de qualification professionnelle pour devenir artisan ? C’est ce que prépare en partie la loi Sapin II, dont l’examen a commencé à l’Assemblée nationale. Dans une campagne humoristique, l’Union professionnelle artisanale (UPA), dont la Capeb est membre, adresse à six ministres une « Box loi Sapin ». Manuel Valls en plâtrier, Michel Sapin en boulanger, Emmanuel Macron en esthéticien, Myriam El Khomri en mécanicienne, Najat Vallaud Belkacem en bouchère et Ségolène Royal en électricienne : ces six membres du gouvernement recevront un kit avec une fiche métier et des outils en plastique, pour devenir artisans sans passer par la qualification préalable. De quoi préparer une reconversion professionnelle au cas où les choses tourneraient mal en mai 2017 pour l’actuelle majorité.

L’UPA estime que la suppression des qualifications professionnelles obligatoires à l’installation dans un certain nombre de métiers va à l’encontre de l’effort de formation, en particulier par l’apprentissage, des jeunes qui s’engagent dans les métiers de l’artisanat. C’est d’ailleurs ce public que cible tout particulièrement l’UPA dans sa campagne pour la défense des qualifications artisanales. Enseignants, élèves et parents seront sensibilisés aux risques que, selon l’UPA, contient cette réforme. Courriers, mais aussi mobilisation sur les réseaux sociaux sont programmés pour maintenir la pression. Et le site www.maboxloisapin.fr relaie auprès du grand public les inquiétudes de l’artisanat, qui parie sur l’attachement des consommateurs aux acteurs de proximité pour susciter l’adhésion de l’opinion publique.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X