Vie de l'entreprise

L’Unaf s’inquiète pour les aides au logement

L’Union nationale des associations familiales (UNAF) s’est inquiétée dans deux communiqués du retard apporté à la revalorisation des aides au logement et de l’absence de démarche de formation dans les futurs « contrats jeunes » du secteur privé.
« Aucune décision n’a été encore annoncée à ce jour pour fixer le taux de revalorisation des aides personnelles au logement », qui intervient chaque année au 1er juillet, note l’Unaf en soulignant que « ces aides, attribuées à 6 millions de foyers aux revenus modestes, sont un facteur de cohésion sociale » et que leur « non revalorisation fragiliserait les familles ».
L’Unaf estime par ailleurs que « toute politique incitant à l’insertion des jeunes sans qualification dans la vie professionnelle est positive dès lors qu’elle inscrit dans son protocole une démarche de formation permettant à chaque jeune d’espérer la pérennisation de son emploi et une possibilité de progression professionnelle ».
L’Unaf souhaite aussi que les associations puissent profiter du dispositif des contrats jeunes dans le secteur privé, sachant que le secteur associatif « s’est montré capable de favoriser l’émergence d’emplois nouveaux ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X