Energie

L’UFC-Que Choisir saisit le Conseil d’Etat sur Linky

Mots clés : Aménagement rural - Information - communication - événementiel

L’association de consommateurs a lancé une offensive contre le compteur électrique « intelligent » censé être déployé dans toute la France à partir de 2013, en lançant ce recours et une campagne d’information auprès du grand public.

L’UFC-Que Choisir a annoncé, mardi 24 avril, avoir pris la décision de saisir le Conseil d’Etat « afin qu’il annule la généralisation » du compteur communicant Linky. Le recours est déposé pour excès de pouvoir contre l’arrêté de déploiement généralisé de ce compteur et ce« afin de permettre un projet respectueux des intérêts des consommateurs censés être les principaux bénéficiaires des compteurs intelligents », indique l’association de consommateurs.

 

3 carences majeures

Pour l’UFC-Que Choisir, Linky « souffre, encore et toujours, de trois carences majeures » : « l’absence d’évaluation probante préalable à la généralisation » ; « l’affichage déporté, le grand oublié » ; et « la privatisation de l’accès aux données essentielles de consommation ». Conclusion : ces compteurs sont « bel et bien conçus essentiellement dans l’intérêt exclusif du gestionnaire de réseau et des fournisseurs d’énergie, et bien peu dans celui des consommateurs, en dépit des promesses ».

Aussi l’association met à disposition des consommateurs une fiche de décryptage sur les dix « on-dit » les plus souvent avancés sur le compteur Linky afin de rétablir la vérité sur ses fonctionnalités.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Abus de position dominante

    Il est obligatoire et entièrement à la charge du client. Il n’est pas possible d’en refuser l’installation sauf à s’exposer à des restrictions de distribution de la part d’EDF. Il n’est pas non plus possible de passer par un autre fournisseur d’électricité puisqu’ErDF est le seul installateur du LINKY pour tous les fournisseurs au titre du contrôle de son réseau d’alimentation en amont de la redistribution à d’autres fournisseurs. Vous ne pourrez donc pas échapper au LINKY, même si le Conseil d’Etat venait à obliger ErDF à rendre public la totalité des informations qui sont transmises par le LINKY sur les caractéristiques de votre installation électrique et vos « mœurs » de consommateur d’électricité. C’est un cas patent de monopole commercial et d’abus de position dominante. Et vous en assumez la totalité des charges de mise en place et d’exploitation.
    Signaler un abus
  • - Le

    je dis oui à la modernité !

    J’avoue être perdu pourquoi toutes ces attaques contre ce compteur. J’ai lu que cette nouvelle technologie était une réussitte de l’industrie française comme le TGV. Comme les français sont les rois des pessimistes et ne positivent que très rarement… j’ai vraiment des doutes sur ce communiqué de UFC Que choisir connu pour crier au loup ! Pour une fois que les americains ne sont pas les premiers nous n’allons quand même pas pleurer !
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X