Logement

L’ordre des architectes mobilise pour le logement

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement - Logement social

Associés à des élus, à des acteurs du logement social, et à d’autres professionnels de la construction, les architectes formulent, à l’attention des élus et du gouvernement, 18 propositions pour la production de logements de qualité.

Urgence et qualité font rarement bon ménage. Avec ses objectifs de 500 000 logements à construire et 500 000 à rénover par an le gouvernement satisfait les constructeurs autant qu’il rend perplexes certains. Pour les architectes, professionnels de la conception qui font de l’écoute de l’habitant, de l’intégration dans le site, du détail constructif soigné… le parcours incontournable de la production architecturale, de tels objectifs semblent difficilement atteignables sans sacrifier la qualité des logements. C’est à cette question que l’Ordre des architectes a travaillé avec ses partenaires lors de ses Matinales* : « A ces rendez-vous qui regroupent des associations de consommateurs, des représentants du logement social, des élus, des professionnels de la construction… nous sommes plus forts pour élaborer des propositions et tenter de répondre à l’urgence de l’habitat indigne et au manque de logement », affirme Lionel Carli, président du conseil national de l’ordre des architectes.  

 

Ne pas laisser faire le mal logement de demain

 

Souvent suspectés de corporatisme dans leurs actions, les architectes avancent cette fois-ci avec un large panel d’acteurs. 18 propositions émanent aujourd’hui de ces premiers rendez-vous (voir fichier pdf ci-dessous). Elles touchent autant le besoin de concertation (créer une instance de dialogue au niveau intercommunal pour valider les projets urbains globaux), la maîtrise des coûts (prendre en compte le coût global), l’innovation (créer une filière expérimentale pour mettre au point des processus de construction innovants), ou encore la gouvernance de la politique du logement (adapter le financement du logement social en fonction des territoires…). Sans être tout à fait nouvelles, ces propositions sont partagées par des acteurs tels que Jacques Decker, directeur général  de l’association de coordination des moyens d’intervention pour le logement (Acmil), Michel Fréchet, président de la confédération générale du logement, Michel Polge, directeur du pôle Lutte contre l’habitat indigne, de la délégation interministérielle pour l’hébergement et l’accès au logement social ou encore Valérie Lacroute, députée de Seine-et-Marne.

Elles sont adressées aux députés, via les conseils régionaux de l’ordre des architectes, et au gouvernement dans le but de nourrir les futurs textes réglementaires sur ce sujet. Viendront ensuite les Matinales des architectes consacrées à « l’enseignement supérieur et professionnel des architectes » en écho à la concertation en cours engagée par la ministre de la Culture, puis « aux territoires et à la gouvernance », qui sont les deux objectifs suivants.

Les architectes qui affirment mesurer la perte de qualité d’usage du logement depuis quelques années ne veulent pas rester les bras croisés. « Nous sommes au cœur de sujets qui préoccupent les Français : la ville, les territoires et le logement en particulier, renchérit Lionel Carli. Pas question de laisser fabriquer le mal logement de demain ! ».

* Ces propositions ont été coproduites lors de deux Matinales tenues les 25 octobre et 6 décembre 2012 avec les parties prenantes suivantes :

Kamal AKDIM, Chargé de projet  « Plan urbanisme, construction et architecture » – Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature

Pascal ASSELIN, Vice-président de l’Union Nationale des Economistes de la Construction (UNTEC)

Dominique ALLAUME-BOBE, Administratrice en charge de l’urbanisme  – Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

François BAYLE, Vice-président aux affaires professionnelles – Union Nationale des Economistes de la Construction

Michèle BARBE, conseillère nationale de l’Ordre des architectes

Jean-Jacques BEGUE, Secrétaire du conseil national de l’Ordre des architectes

Lionel CARLI, Président du conseil national de l’Ordre des architectes

Christian CHARIGNON, Administrateur  – Ville & Aménagement Durable

Cloud de GRANDPRE, conseiller national de l’Ordre des architectes

Julie DELCROIX, Chargée de programme Urbanisme et Habitat durable au sein du WWF-France

Frédéric DENISART, vice-président du conseil national de l’Ordre des architectes

Jacques DECKER, Directeur général de l’Association de Coordination des Moyens d’Intervention pour le Logement (ACMIL)

Jean-Philippe DONZE, Président du conseil régional de l’Ordre des architectes de Lorraine

Stéphanie DUPUY-LYON, Sous-directrice de la qualité du cadre de vie à la direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages  – Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN)

Gilbert EMONT, Directeur en charge du logement – Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière

–          Michel FRECHET, Président de la Confédération générale du logement

Olivier GAUDRON, chargé de projet « Plan urbanisme, construction et architecture »  – Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature

Catherine JACQUOT, conseillère nationale de l’Ordre des architectes

Valérie LACROUTE, Députée de Seine et Marne -Assemblée nationale

Hervé LEROY, Directeur adjoint en charge du logement, Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (DRIHL)

Michel MOGA, Président du conseil régional de l’Ordre des architectes d’Aquitaine

Bérengère PY, vice-présidente du conseil national de l’Ordre des architectes

Michel POLGE, Directeur du pôle « Lutte contre l’habitat indigne »  – Délégation interministérielle pour l’hébergement et l’accès au logement social (DIHAL)

Isabelle QUET-HAMON, Responsable du service Habitat Durable – Paris-Habitat OPH

Régis RIOTON, Trésorier du conseil national de l’Ordre des architectes

Xavier RODARIE, Directeur développement et stratégie – Bouygues Bâtiment IDF Habitat social

Thierry VAN de WYNGAERT, conseiller national de l’Ordre des architectes

Gilles VELLA, Secrétaire général adjoint – Association de Défense, d’Education, et d’Information du Consommateur

John-Victor VIAL-BOIRON, Président du Conseil régional de l’Ordre de Rhône-Alpes

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X