Industrie/Négoce

« L’open innovation nous permet d’aller plus vite », Sylvain Paineau, Schneider Electric

Mots clés : Entreprise du BTP - Industriels du BTP - Innovations

L’open innovation, ou innovation ouverte, est une stratégie qui consiste pour les grands groupes à externaliser leur innovation grâce à des partenariats, notamment avec les start-up et les universités. Datant du début des années 2000, ce concept a commencé à infuser tardivement chez les acteurs du BTP. Les grands industriels du secteur s’emparent enfin de ce sujet, à l’instar de Schneider Electric. Eclairage avec Sylvain Paineau, directeur innovation et partenariat Europe.

Quand et comment Schneider Electric s’est emparé du sujet de l’open innovation ?

Sylvain Paineau : Cela fait plusieurs années que nous y travaillons mais il y a eu une accélération depuis l’arrivée en septembre dernier de Prith Banerjee, notre nouveau chief technology officer (directeur général de l’innovation technologique, ndlr). Il a mis en place une structure d’organisation spécifique pour l’activité open innovation au niveau mondial. Compte tenu de la largeur et de la profondeur de l’offre Schneider Electric, nous ne pouvons pas faire de l’innovation uniquement en interne car nous évoluons sur des marchés émergents, où les cycles vont très vite. Il y a un risque d’être en retard ou de ne pas arriver avec la bonne technologie. Nous collaborons donc avec des start-up, des universités, des centres de recherche pour travailler plus rapidement et être plus agiles.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X