Entreprises de BTP

L’OPAC vend son siège historique

Le conseil d’administration de l’OPAC (Office d’HLM de Paris) a décidé jeudi de vendre son siège historique, dans le Vème arrondissement, pour regrouper ses activités en un seul site, a annoncé jeudi le président du CA Jean-Yves Mano.

« Le produit de cette vente sera prioritairement affecté à la production de logements sociaux, notamment dans les arrondissements parisiens qui en comprennent moins », indique M. Mano, qui est également adjoint au logement du maire de Paris, dans un communiqué.
Selon M. Mano, « quelle que soit la nature du projet du futur repreneur, celui-ci devra comprendre au moins 25% de logements sociaux, soit 30 à 35 logements supplémentaires dans le Vème ».

Le produit de la vente devrait permettre à l’OPAC de disposer des fonds propres « pour produire près de 1.500 logements dans les arrondissements du centre et de l’ouest parisien ».

Focus

Repères


La vente du siège de l’OPAC, le plus gros bailleur social à Paris, fait suite au regroupement prévu en 2007 en un seul site (21 bis rue Claude Bernard, Ve) de l’ensemble des directions centrales de l’établissement, actuellement dispersées géographiquement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X