Collectivités territoriales

L’Occitanie veut devenir « la première région à énergie positive d’Europe »

Mots clés : Démarche environnementale - Electricité - Energie renouvelable - Etat et collectivités locales

Le conseil régional d’Occitanie a voté le 28 novembre une délibération visant à faire de la région un territoire à énergie positive à l’horizon 2050. Elle a également pris deux décisions qui doivent concourir à cet objectif : la création d’une agence régionale de l’énergie et du climat et le lancement d’un appel à projets régional en faveur de l’autoconsommation d’électricité photovoltaïque.

Carole Delga, présidente de la région Occitanie, avait annoncée dès le lendemain de son élection, fin 2015, son ambition de faire de l’Occitanie « la première région à énergie positive de France et d’Europe » à l’horizon 2050. La démarche a été formellement engagée le 28 novembre à Montpellier par une délibération de l’assemblée régionale votée à une large majorité (117 voix pour, 39 voix contre).

Un chiffre donne la mesure du chemin à parcourir : la production d’énergie renouvelable représente actuellement 21 % de la consommation d’énergie finale de la région. Pour porter ce taux de couverture 100 %, la collectivité prévoit de réduire de 33 % sa consommation d’énergie d’ici à 2050 (soit une diminution de 50 % de la consommation par habitant) et d’augmenter de 250 % la production d’énergie renouvelable.

Le cap étant tracé, la région se donne un an pour bâtir une stratégie. De janvier à juin 2017, un panel d’experts sera mobilisé pour définir les trajectoires possibles permettant d’atteindre l’objectif fixé, avec des « points de passage » à 2021, 2030 et 2040. Dans le courant du second semestre 2017, une concertation sera engagée pour impliquer les territoires et les citoyens et identifier les actions à mettre en œuvre.

Plusieurs initiatives ont déjà été actées. La région prévoit de créer d’ici à fin 2017 une agence régionale de l’énergie et du climat. Cet opérateur unique aura pour mission de massifier les projets en énergie renouvelables à travers différents types d’interventions : ingénierie, conseil, assistance à maîtrise d’ouvrage, capital investissement et, à moyen terme, tiers financement pour rénovation énergétique des bâtiments.

Deuxième initiative : la région lance un appel à projets pour l’autoconsommation d’électricité photovoltaïque. Cette consultation, lancée en partenariat avec l’Ademe, vise des projets inférieurs à 100 kWc et complètera donc l’appel d’offres national lancé en août 2016 par la Commission de régulation de l’énergie, qui porte lui sur des puissances comprises entre 200 et 500 kWc. L’objectif est d’accompagner 40 projets exemplaires. Les dates de dépôt des dossiers pour 2017 sont fixées au 14 avril et au 15 septembre.

Enfin, la région a décidé de nouer un partenariat, via le Pôle Energie d’Occitanie, avec 13 syndicats départementaux d’énergie, qui pourront concourir à la démarche régionale en leur qualité d’autorités organisatrices de l’énergie.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X