Emploi / Formation

L’intérim chute toujours dans le BTP, mais moins fortement

En mai 2015, le travail intérimaire a baissé de 5,6% dans le secteur de la construction. Une contre-performance, mais moins marquée que ces derniers mois.

Alors qu’il a chuté de 18,6% en mars et de 11,1% en avril, le travail intérimaire dans le secteur du BTP n’a baissé « que » de 5,6% en mai 2015. C’est ce qui ressort du dernier baromètre Prism’Emploi.

La construction est la seule branche d’activité ne voyant pas ses effectifs intérimaires augmenter ce mois-ci (+19% dans le commerce, +9,4% dans les transports, +5,9% dans l’industrie…). En mai 2011, 15% du salariat intérimaire travaillait dans le BTP. Aujourd’hui, cette proportion est passée à 11,3%.

Tous secteurs confondus, l’intérim progresse de 6% sur le mois de mai, ce qui donne sur les cinq pemiers mois de l’année une augmentation de 2,8% des effectifs. Les régions les plus dynamiques sont le Languedoc-Roussillon (+17,6%), la Franche-Comté (+13,5%) et la Lorraine (+9,6%).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X