Industrie/Négoce

L’industriel charentais Malvaux Industries rachète ST Bois Concept

Mots clés : Bois - Produits et matériaux

Basé à Loulay (Charente-Maritime), Malvaux industries vient d’acquérir la société ligérienne ST Bois Concept. Le groupe conforte ainsi sa place de premier fabricant français de panneaux décoratifs et contreplaqués techniques.

Créée en 1928 à Loulay, en Charente-Maritime, l’entreprise de menuiserie Malvaux industries, est devenue au fil des années un groupe spécialiste puis leader de la production de panneaux décoratifs et contreplaqués techniques. Ses produits bruts ou transformés sont destinés aux marchés du bâtiment, du ferroviaire de l’aménagement, de la construction nautique et de la distribution. Pour conforter son positionnement dans le haut de gamme, l’entreprise avait racheté en 2010 Navi Line, spécialiste de l’agencement de navires de plaisance (Vieille Vigne, 50 salariés). Avec l’acquisition en 2015 de ST Bois Concept, menuiserie basée à La Chevrolière (Loire-Atlantique, 60 salariés), la société Malvaux industries, se renforce dans l’agencement haut de gamme.

«Nous regroupons trois métiers, fabricant de panneaux techniques et décoratifs, négociant distributeur de panneaux, et transformateur à travers ST Bois et Navi Line», explique le président et directeur général de l’entreprise, Philippe Denavit.

«Au siège, à Loulay, nous fabriquons uniquement des panneaux techniques et décoratifs, à forte valeur ajoutée. Par exemple, notre panneau Malvoflam est leader dans le bâtiment sur ce segment du panneau contreplaqué ignifugé. Nous en produisons 7000 m3 par an. Nous produisons également des panneaux «marine» et tout type de panneaux décoratifs pour le bâtiment, avec 150 références d’essences fines comme le wengué, l’acajou ou l’ébène de Macassar, etc. Notre activité de panneau décoratif nous permet d’assembler de la mousse, des stratifiés, du métal, des essences rares de bois africains ou d’Amérique du sud, toutes formes étant réalisées sur mesure. Notre nouvelle gamme «Ombre et Relief», par exemple, utilise des placages d’aspect unique à l’origine aussi particulière que les vieux pieux de Venise ou des vieilles poutres bicentenaires» précise le président.

 

De l’agencement haut de gamme du TGV à la salle de spectacles

 

«Fort de notre expérience de fabricant, à destination du négoce et de la GSB, nous avons voulu nous diversifier vers l’aval, vers l’agencement des panneaux que nous fabriquons. ST Bois Concept est une entreprise de menuiserie spécialisée dans l’agencement nautique, terrestre de luxe et intérieur de camping-cars. Avec ST Bois Concept et notre filiale Navi Line, notre savoir-faire s’étend sur deux sites de productions complémentaires et nous complétons notre diversification vers le nautisme et l’agencement terrestre haut de gamme. Le secteur est porteur, Navi Line a connu cette année une croissance de 27%, il nous fallait un nouveau site de production pour renforcer notre pôle de transformation de panneaux dans l’agencement. Notre activité allant du nautisme au bâtiment, en passant par les cloisons de TGV, l’agencement de salles de spectacles, tout type de fabrication de meubles, la décoration intérieure murale ou la fabrication de dalle de plafond. Cette acquisition nous permet de constituer un pôle complet dans la transformation du panneau, qui va de la conception à la réalisation» précise Philippe Denavit.

ST Bois Concept, continue désormais son activité sur son propre site de production avec l’encadrement actuel sous le nom de ST Bois Industries, filiale de Malvaux. L’entreprise emploie 60 personnes à La Chevrolière, pour 6,5 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’acquisition s’est faite dans le cadre d’un «Pré Pack Cession» auprès du tribunal de commerce de Nantes. «Il s’agit de la deuxième utilisation en France de ce nouveau dispositif simplifié qui a permis de préserver le fonds de commerce, mais surtout de sauver 97% des emplois et l’ensemble du savoir faire de l’entreprise» conclut Philippe Denavit.

A la fin de l’exercice, le chiffre d’affaire du nouveau périmètre s’élèvera à 37 millions d’euros HT, réalisé à 94% en France.

 

Focus

À propos de Malvaux Industries

1928: création de Malvaux à Loulay en Charente-Maritime;

1953: se lance dans la fabrication de contreplaqués;

1992: le leader européen du contreplaqué, le finlandais Schauman Wood rachète Malvaux;

2006: un groupe d’investisseurs français, Green Recovery, rachète Malvaux qui reprend son nom d’origine Malvaux Industries;

2010: Malvaux rachète Navi Line, fabricant de meubles de bateaux;

2015: Malvaux rachète ST Bois Concept.

Malvaux emploie 190 personnes pour un chiffre d’affaires consolidé de 37 millions d’euros.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    France terre d'industrie

    Un bon exemple de réussite pour cette belle opération qui préserve le tissu industriel local et sauve une activité. Encore une belle preuve que nos industries techniques arrivent à se démarquer. Eurallia Finance Leader de la cession / acquisition de PME PMI en France
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X