Entreprises de BTP

L’immobilier ancien flambe moins fort

Selon la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM), « le ralentissement de la hausse des prix ». Les prix de l’immobilier ancien ont tout de même progressé en France de 11,5% au mois d’août par rapport à la même période de l’année dernière.

Si la FNAIM note un ralentissement, c’est que les prix des maisons et des appartements avaient progressé au total de 16% au mois d’août 2004 sur un an.

Pour autant, elle souligne une progression de 3,5% des prix des appartements anciens par rapport au mois de juillet. La FNAIM explique cette « légère tension » par le fait que le mois d’août est « particulièrement propice aux transactions ».
La hausse des prix de l’immobilier ancien a ralenti au deuxième trimestre 2005 pour passer sous la barre des 10%, selon les chiffres délivrés début juillet par la FNAIM, qui prévoit depuis des mois un scénario d’atterrissage en douceur en France.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X