Immobilier

L’immeuble de bureaux de demain ne sera pas forcément du bureau

Mots clés : Lieux de travail

Telle est l’analyse de Nathalie Charles, directeur asset management chez AXA IM Real Assets, développée lors d’une conférence organisée par le SIMI le 2 décembre 2015 sur les nouveaux usages dans l’immobilier. Que signifie cette semi-boutade ?

Les bureaux de demain doivent répondre à de nouveaux impératifs poussés notamment par la génération Z qui a donné le la d’une société marquée par des interconnexions permanentes avec les autres, avec les objets, et pour qui la qualité de vie au travail est une priorité. Le bureau doit donc – en plus d’être sobre énergétiquement, connecté et flexible – s’ouvrir sur la ville. Il n’est plus possible de considérer le travail comme une vie à part. Les équipements, comme les restaurants d’entreprise ou les parkings, pourraient être partagés avec les résidents du quartier, et les salles de réunion s’ouvrir aux visiteurs en transit. Les terrasses deviendraient des terrains cultivables. De plus, avec l’évolution accélérée des besoins des usagers, il faut avoir à l’esprit qu’un immeuble de bureaux deviendra un jour autre chose : des logements ou un hôtel. Autrement dit, l’immeuble de bureaux de demain ne sera pas forcément du bureau. Alain Dinin, président de Nexity, prolongera la réflexion dans le numéro de janvier 2016 de votre revue Opérations Immobilières : http://boutique.lemoniteur.fr/operations-immobilieres.html

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X