Transport et infrastructures

L’exploitation des transports en commun toulousains à nouveau sur la sellette

Il faudra un nouveau vote sur le mode d’exploitation au sein du comité syndical des transports en commun de l’agglomération toulousaine (Tisseo-SMTC), avant d’en désigner le futur exploitant. Le conseil d’Etat a, en effet, confirmé le jugement en référé du tribunal administratif de Toulouse du 18 juillet dernier. Ce jour là, alors que Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président du SMTC avait convoqué son conseil syndical pour faire approuver le choix de Connex comme exploitant du réseau jusqu’en 2012, il avait du lever la séance sans organiser de vote. Motif: le matin même en référé, le tribunal administratif lui avait enjoint de procéder à nouveau à un scrutin préalable sur le mode d’exploitation du réseau: délégation de service public (DSP) qui a les faveurs du président ou régie directe demandée par les élus du conseil général de la Haute-Garonne. A deux reprises, le conseil syndical du SMTC s’est déjà prononcé pour la DSP, mais le maire de Toulouse avait emporté cette décision en « débauchant » une voix de gauche le 28 février. Il avait depuis refusé aux élus du conseil général de remettre à l’ordre du jour le principe de la régie.
Jean-Luc Moudenc devra donc trouver à nouveau une majorité pour imposer son choix de délégation de service public à la société Connex. Le contrat de la filiale de Vivendi Environnement, actuel exploitant, déjà prolongé d’une année, doit prendre fin le 31 décembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X