Quartier

L’Epadesa lance un appel à manifestation d’intérêt sur le quartier des Groues à Nanterre

Mots clés : Urbanisme - aménagement urbain

Nouvelle étape dans l’aménagement du secteur des Groues à Nanterre : le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt, baptisé « Play Groues ». Il se compose de deux volets complémentaires. Le premier vise à créer des lieux de vie, des espaces d’animation, le second porte sur la première phase de développement de la future ZAC des Groues. Clôture de remise des offres : le 27 juin.

Le 25 avril, l’Etablissement public d’aménagement La Défense Seine Arche (Epadesa) a lancé Play Groues, appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur le futur quartier des Groues, à Nanterre (Hauts-de-Seine). Situé à deux pas du quartier d’affaires, derrière l’Arche de la Défense, ce secteur d’une soixantaine d’hectares se compose d’une zone d’activités comptant 6 000 emplois industriels et tertiaires et de terrains ferroviaires sous-utilisés. Environ 300 habitants y résident.

Zone aujourd’hui totalement enclavée, les Groues vont bénéficier d’une très bonne desserte par les transports en commun avec l’arrivée du RER E à l’horizon 2020 et de la ligne 15 ouest du Grand Paris Express en 2025. L’ambition de l’Epadesa et de la Ville de Nantere est d’y créer un quartier mixte, dans le cadre d’une ZAC : environ 630 000 m2 de surface de plancher y seront construits, soit 5 000 logements, 12 000 habitants et 12 000 emplois nouveaux.

Deux volets : « Préfigurer » et « Construire »

 

L’AMI vise à sélectionner des opérateurs sur leur capacité d’innovation dans la fabrique urbaine du quartier des Groues. Il s’articule autour de deux volets : « Préfigurer » et « Construire ». « Préfigurer » s’adresse à la fois aux investisseurs, créateurs, architectes, acteurs de la culture, du monde associatif… Il a pour objectif de créer des lieux d’animation, des espaces de vie au cœur du quartier. « Les Groues doivent s’inventer de nouvelles valeurs d’usage », indique l’Epadesa. Ce volet concerne plusieurs bâtiments ou terrains (20 000 m² au total), propriété de l’Epadesa ou de la Ville de Nanterre, qui n’ont pas vocation à être développés dans un avenir proche et appellent donc un réemploi temporaire.


L’innovation doit être au cœur de la démarche

 

« Construire » porte sur la première phase de développement du nouveau quartier. Il s’adresse prioritairement aux opérateurs de la promotion immobilière, qui répondront en groupement avec un ou plusieurs investisseurs ou gestionnaires, un cabinet d’architecture et d’urbanisme, un bureau d’études. L’objectif est d’inventer une autre façon de fabriquer la ville, plus itérative entre les acteurs de l’immobilier, les porteurs de projets et l’aménageur. Il prévoit la livraison, à compter de 2020, de 150 000 m2 de surfaces neuves (logements, bureaux, commerces, équipements) qui « donneront à voir ce que seront les Groues demain, un quartier de la diversité et du bien-être, capable d’anticiper les modes de vie, de travail et de mobilité de demain », précise l’Epadesa. L’EPA ajoute que l’innovation devra être au cœur de la démarche dans tous les aspects : les socles d’immeubles, les logements, la mutualisation des services, la mobilité notamment.

La date de clôture des offres pour les deux volets est fixée au 27 juin. Pour répondre, rendez-vous sur : epadesa-playgroues.achatpublic.com

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X