Droit de l'environnement

L’éolien aussi a droit à sa simplification !

Mots clés : Démarche environnementale - Energie renouvelable - Gouvernement

Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé le 6 octobre le lancement d’un groupe de travail « pour simplifier et consolider les règles dans l’éolien ».

La simplification a le vent en poupe… y compris en matière d’éolien. Sébastien Lecornu a réaffirmé sa volonté d’engager « une réflexion de fond sur les éoliennes », à l’occasion d’un déplacement dans les Ardennes le 6 octobre.

Proposée lors de la Conférence nationale des territoires en juillet dernier, « cette démarche de concertation vise à associer l’ensemble des acteurs locaux au développement des énergies renouvelables », explique la communication du ministère. Pour parvenir à la neutralité carbone à l’horizon 2050, il faut « accélérer sur les énergies renouvelables. Mais pas n’importe comment : il faut que cela se passe bien avec les riverains. C’est tout l’enjeu », a souligné le secrétaire d’Etat en visite à Rethel.

Et sur l’éolien en particulier, le groupe de travail devra plancher sur les questions de « simplifications administratives possibles, de l’allongement des contentieux, du financement et de la fiscalité ou encore de l’adaptation de certaines règles pour faciliter la diffusion des progrès technologiques qui ont été faits ces dernières années », indique la communication du ministère.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X