Energie

L’efficacité énergétique progresse mais doit aller plus vite selon l’AIE

Mots clés : Efficacité énergétique - Marché de l'énergie - Réglementation thermique et énergétique

Les pays membres de l’Agence internationale de l’énergie (29 pays également membres de l’OCDE et importateurs d’énergie) ont économisé 540 milliards de dollars sur leur facture énergétique l’an dernier grâce aux efforts réalisés depuis 2000, surtout dans les bâtiments et l’industrie, a calculé l’agence dans un rapport publié le 10 octobre.

L’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas, une phrase souvent entendue pour démontrer l’intérêt de l’efficacité énergétique. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) va plus loin en présentant l’efficacité énergétique comme « le premier combustible mondial » et « une ressource que tous les pays du monde possèdent en abondance ». Depuis 2013, elle consacre chaque année un rapport sur le marché de l’efficacité énergétique dont la dernière édition a été publiée le 10 octobre.

Principal constat de ce nouvel opus, le marché de l’efficacité progresse encore mais pas assez vite. L’intensité énergétique qui est le rapport de la consommation d’énergie au produit intérieur...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X