Santé

L’école maternelle Jean Carrière à Nîmes remporte le Trophée bâtiment santé

Mots clés :

Education

-

Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé

-

Risque sanitaire

Lauréat des Trophées bâtiment santé qui sont remis ce jeudi 22 mai à Paris au centre des Congrès de la Cité des sciences et de l’industrie, l’école Jean Carrière de Nîmes est issue d’un projet de démolition-reconstruction. LeMoniteur.fr l’a visitée pour vous.

Située dans un quartier défavorisé de la ville de Nîmes (Gard), l’école maternelle Jean Carrière a fait l’objet en 2011 d’un programme de démolition-reconstruction. L’objectif était de démolir l’ancienne école en préfabriqués et d’en reconstruire une nouvelle à la place, sans endommager les platanes existants, ni imperméabiliser davantage la parcelle située en zone inondable.

« Le jury a été particulièrement sensible à l’attention accordée par la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre au confort global des élèves et des enseignants », explique Suzanne Déoux, présidente de Médiéco et instigatrice du colloque des « Défis bâtiment santé ». Outre la qualité de l’air intérieur, les équipes ont été vigilantes au traitement acoustique des salles de classe et aux apports de lumière naturelle. Un signe distinctif du bâtiment porte sur l’éclairage artificiel : ce dernier cherche à calquer les cycles circadiens (alternance veille-sommeil) grâce à un dispositif lumineux original.

Depuis la livraison en décembre 2011, les utilisateurs et en particulier les enseignants ont pu témoigner de la meilleure qualité de présence et de concentration des enfants, ce qui favorise une ambiance calme et sereine et place les enfants dans « des conditions d’apprentissage optimum », selon la directrice de l’école.

Fiche technique

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Ville de Nîmes

AMO qualité environnementale : EODD

Maître d’œuvre : Tectoniques (mandataire), Atelier GA.

Bureau d’étude qualité environnementale : Inddigo.

Concepteur bois : Anglade structures bois.

Concepteur lumière : Les éclaireurs.

Bureau d’études structure béton, électricité, économie, OPC : IGBAT

Bureau d’études génie climatique : Energetec.

Paysagiste : Itinéraire Bis

Budget travaux : 3,100 millions d’euros HT pour 1920 m² Shon.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X