Installateurs

L’éco-conditionnalité concerne aussi le photovoltaïque

Parmi les derniers textes pris par Ségolène Royal, figure l’arrêté tarifaire sur le photovoltaïque. Il lie désormais les tarifs d’achat et la prime à l’autoconsommation à la détention par l’entreprise de pose d’une qualification RGE. Une exigence de longue date de la filière, puisque suite à la disparition du crédit d’impôt, le photovoltaïque était passé à travers les mailles du filet de l’éco-conditionnalité, alors que le secteur a besoin de qualité pour retrouver la confiance.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X