Environnement

L’Aveyron va accueillir le plus grand parc éolien de France

La préfecture de l’Aveyron vient d’autoriser la construction à Salles-Curan (Aveyron) d’un parc de 29 éoliennes d’une puissance totale de 87 mégawatts, qui deviendra fin 2007 le plus grand parc éolien de France.

Le projet développé par SIIF Energies France, filiale d’EDF spécialisée dans les énergies renouvelables, nécessitera un investissement de 100 millions d’euros et devrait générer une dizaine d’emplois à son ouverture dans le second semestre 2007.
Les éoliennes, d’une puissance de 3 mégawatts chacune et hautes de 125 m, seront implantées sur les hauteurs du village de Salles-Curan et des communes avoisinantes, situées à l’ouest de Millau, dominant le Lévézou.

Le plus grand parc éolien de France, actuellement en construction, est situé à Ally, en Haute-Loire et est composé de 26 éoliennes d’1,5 MW pour un investissement de 52,6 millions d’euros.
La puissance développée par le parc éolien de Salles-Curan devrait pouvoir alimenter la consommation électrique d’une ville de 134.000 habitants. L’électricité ainsi fournie devrait être particulièrement destinée aux régions proches (l’Aveyron, le littoral méditerranéen voire l’agglomération toulousaine).

Initiatrice du projet lancé en 2001, SIIF Energies a reçu le soutien d’industriels aveyronnais ainsi que du maire de « cette commune de 1.100 habitants en hiver et 10.000 en été », a précisé Maurice Combette, le maire qui s’est déclaré « très réceptif aux énergies renouvelables ».
« La spécificité de ce projet est qu’il a reçu un important soutien avec notamment la création d’une association regroupant quelque 250 membres », a souligné Nadia Pezet, chef du projet à SIIF Energies.

Les retombées économiques pour les collectivités territoriales devraient être conséquentes, a indiqué le maire de Salles-Curan, qui recevra annuellement 60 à 70.000 euros des loyers des neuf éoliennes implantées sur sa commune.
Pour sa part, la communauté de communes « Lévézou-Pareloup », à laquelle appartient Salles-Curan, recevra annuellement 550.000 euros. Le conseil général de l’Aveyron se verra attribuer la même somme tandis que le Conseil régional Midi-Pyrénées recevra chaque année 100.000 euros.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X