Logement

L’assemblée générale de l’UESL-Action Logement adopte « à une large majorité » son projet de réforme

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement - Management

C’est à 22 voix contre 3 (et une abstention) que l’assemblée générale de l’UESL-Action Logement, réunie ce mercredi 3 juin 2015, a adopté son projet de réforme, tel que présenté en conseil d’administration le 9 avril dernier. Invitée à la tribune, la ministre en charge du Logement, Sylvia Pinel, a salué l’engagement des partenaires sociaux dans cette réforme « radicale », tout en leur demandant de porter « une attention particulière » sur « la bonne gestion des ressources humaines ». Action Logement précise que 24 groupes de travail planchent actuellement sur les enjeux régionaux et transversaux de la réforme.

La résolution relative à la réforme de l’UESL-Action Logement a été adoptée « à une large majorité » par le mouvement paritaire lors de son assemblée générale, ce mercredi 3 juin 2015, fait savoir à AEF Habitat et Urbanisme Jean-Baptiste Dolci, vice-président FO de l’UESL. Précisément, sur 26 votants, 22 se sont prononcé en faveur du projet présenté le 9 avril dernier en conseil d’administration, un s’est abstenu, et trois ont voté contre.

Pour mémoire, le futur dispositif, qui devrait être opérationnel au plus tard fin 2016, reposera sur trois structures : une « structure faîtière », paritaire, chargée de piloter l’ensemble du groupe Action Logement (conclure avec l’État les conventions quinquennales relatives aux emplois de la Peec, définir un tronc commun de produits et services, définir la politique immobilière des ESH contrôlées par Action Logement, etc.), une structure chargée de la collecte de la Peec et de la distribution des aides et services aux entreprises (qui s’appuiera sur 13 délégations régionales), et une troisième entité, qui portera l’ensemble des participations des CIL dans des ESH et autres filiales immobilières, et devra mettre en œuvre la politique immobilière. Un amendement au projet de loi relatif au dialogue social et à l’emploi, adopté par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale le 20 mai dernier, autorise le gouvernement à prendre par voie d’ordonnance les mesures de nature législative nécessaires à la mise en œuvre de cette réforme.

 

« Mastodonte immobilier »

 

Venue clore l’assemblée générale de l’UESL qui se tenait à huis clos, Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, a « réaffirmé l’engagement de l’État à soutenir la réforme initiée par les partenaires sociaux, en vue de renforcer l’efficacité économique et sociale d’Action Logement ». Tout en appelant « à apporter une attention particulière sur la bonne gestion des ressources humaines et la poursuite des engagements pris dans le cadre de la convention quinquennale », fait savoir le ministère.

Quelques heures avant l’intervention de la ministre, le DAL manifestait devant le Centre des armées, à Paris, où se tenait l’assemblée générale. L’association affichait alors sa crainte que « cette réforme ne soit qu’une étape vers l’abolition du 1 % logement », qui conduirait selon eux à la suppression de « plusieurs milliers d’emplois » et à l’émergence « d’un mastodonte immobilier, détenteur de « 20 % du parc HLM d’une valeur de 40 à 80 milliards d’euros ». « Est ce bien raisonnable de laisser un tel patrimoine, constitué grâce à l’épargne populaire, l’argent public et celui des salariés, à une société créée et gouvernée par des intérêts privés ? Les syndicats seront bien présents, mais à des postes de vice-président, sans réel pouvoir », écrit encore l’association.

À noter que la coordination des CE du mouvement Action Logement qui s’est constituée le 27 avril dernier en vue de défendre « au mieux les intérêts » des salariés des CIL et des ESH et avait appelé à un premier rendez-vous de mobilisation ce mercredi à l’occasion de l’AG était présente sur place et a été reçue par Bruno  Arbouet, Directeur Général de l’UESL. A cette occasion, les membres de la coordination lui ont remis en main propre plus de 1700 tracts signés par le personnel d’Action Logement reprenant les thèmes du maintien de l’emploi, de la mise en œuvre d’une véritable politique de gestion prévisionnelle des emplois et la construction d’un socle social fort.

Pour mémoire, le rapport 2013 de l’Anpeec faisait état de 2 884 équivalents temps plein dans les CIL et GIE mis en place par ces derniers.

 

24 groupes de travail

 

Les partenaires sociaux de l’ex-1 % Logement « affirment » de leur côté « leur détermination » à mettre en œuvre cette réforme « radicale », laquelle « facilitera l’accès au logement et donc à l’emploi de tous les salariés, et en particulier des travailleurs précaires, souvent jeunes ». Elle permettra également « de construire plus et mieux, en garantissant l’égalité de traitement » entre les organismes HLM, « prioritairement dans les territoires tendus », assurent-ils.

Action Logement rappelle à ce titre la constitution de 24 groupes de travail chargés de préfigurer la future organisation, groupes qui pour la plupart sont pilotés par des dirigeants de CIL. 11 portent sur des chantiers « transverses » (relations aux entreprises, grands comptes, immobilier, systèmes d’informations, ressources humaines, communication, collecte, relations aux territoires, finance et contrôle de gestion, renouvellement urbain et sécurisation), et 13 se concentrent sur les spécificités des régions, telles qu’elles se dessinent dans le cadre de la réforme territoriale (1).

 

(1) Alsace – Lorraine – Champagne Ardenne ; Aquitaine – Poitou-Charentes – Limousin ; Bourgogne – Franche-Comté ; Bretagne ; Centre ; DOM ; Île-de-France ; Midi-Pyrénées – Languedoc Roussillon ; Nord-Pas-de-Calais – Picardie ; Normandie ; PACA – Corse ; Pays de Loire et Rhône-Alpes – Auvergne.

 

Source AEF Habitat et Urbanisme www.aef.info

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X