Logement

L’Anah va bénéficier de 50 millions d’euros supplémentaire pour son programme Habiter Mieux.

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Politique du logement

Comme l’Agence nationale de l’habitat a atteint ses objectifs de rénovation énergétique pour 2014, l’Etat lui en a fixé de nouveaux. En 2014, elle devra donc rénover 50.000 logement contre 38.000 initialement grâce à une enveloppe supplémentaire de 50 millions d’euros.

L’agence nationale de l’habitat (Anah) va bénéficier de 50 millions d’euros supplémentaires pour clôturer l’année 2014. Cette allocation complémentaire s’ajoutera à son budget global (fixé à 502 millions d’euros pour 2014) et sera allouée au programme Habiter Mieux, qui vise à subventionner les propriétaires les plus démunis qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétiques.

« Pour 2014, notre objectif était fixé à 38.000 logements rénovés, rappelle Blanche Guillemot, directrice générale de l’Anah. Or, ces objectifs sont largement en deçà de la demande. Ils ont donc été revus à 50.000 habitations rénovées pour l’année 2014, comme annoncé par le Premier ministre lors de la présentation du plan de relance pour le logement. Cette année, nous atteindrons donc les objectifs que le président de la République nous avait fixés pour 2015. »

 

Plus de précisions le 7 octobre 2014

 

L’Anah souhaite « une montée en charge progressive » des objectifs, pour qu’ils soient atteignables financièrement pour les collectivités territoriales, qui subventionnent également les travaux de rénovation énergétique.

Pour le moment, on ne sait pas encore comment ces 50 millions d’euros supplémentaires seront financés. « Nous en saurons plus le 7 octobre, lors de notre prochain conseil d’administration », précise Blanche Guillemot. Quant aux objectifs de l’Anah pour 2015, ils seront connus à la suite du conseil d’administration de l’Agence de décembre prochain. « Mais a priori, ils devraient suivre la même tendance, indique Blanche Guillemot. Tout le monde a conscience de la forte demande qui émane du terrain. Et nous contribuons à soutenir le secteur. »

Pour rappel, dans une interview accordée au Moniteur en juin dernier, le président de l’Anah, Claude Dilain, estimait que l’Agence avait généré « 1,2 milliard d’euros de travaux en 2013 et permis de créer ou maintenir 23 000 emplois dans ce secteur ». La plupart des travaux réalisés dans le cadre du programme Habiter Mieux touchent « l’isolation des combles et les installations de chauffage, précise Blanche Guillemot. En moyenne, ils permettent d’atteindre un bond énergétique de l’ordre de 40% ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X