Environnement

L’agrandissement de l’aéroport de Francfort ne réjouit pas les écologistes

Mots clés : Transport aérien

Les travaux de déboisement ont commencé lundi aux abords de l’aéroport de Francfort en vue de la construction d’une halle pour accueillir le gros porteur A380, malgré les protestations d’organisations écologistes et des opposants à l’agrandissement de l’aéroport.

Des membres de l’organisation de défense de l’environnement Robin Wood se sont couchés dans des hamacs pendus aux arbres, a indiqué un porte-parole de la société allemande Fraport, qui gère l’aéroport de Francfort.
La police a protégé les abords de la zone du chantier pour éviter que les activistes gênent les travaux.

D’ici la fin octobre, 21 hectares de forêt doivent être coupés en vue de la construction de l’immense halle prévue pour l’A380, dont le coût s’élève à environ 150 millions d’euros et qui doit être achevée d’ici l’automne 2007.
La commune d’Offenbach, près de l’aéroport, a exigé l’arrêt du processus d’aménagement, arguant de vices de formes.

Quelques 500 manifestants, selon Fraport (2.000, selon Robin Wood), ont protesté devant la salle polyvalente de Offenbach où se tenait une discussion sur les 127.000 réclamations présentées contre l’agrandissement de l’aéroport qui prévoit la construction d’un troisième terminal d’ici 2015 et d’une nouvelle piste d’atterrissage mise en service d’ici 2009.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X