Collectivités territoriales

L’agglomération de Niort signe avec la Caisse des dépôts un partenariat pour le développement économique, numérique et le renouvellement urbain

Mots clés : Etat et collectivités locales - Situation économique

Début juillet, Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts, et Jérôme Baloge, maire de Niort et président de la communauté d’agglomération du Niortais ont signé un protocole de partenariat qui les engage sur les deux années à venir.

La convention que viennent de signer la ville et l’agglomération de Niort avec la Caisse des Dépôts assure aux collectivités signataires la mise à disposition de prêts sur fonds d’épargne, notamment les fameux prêts «croissance verte» qui permettront aux élus de mettre en œuvre les principaux projets de leur mandat. Les cibles prioritaires sont la rénovation énergétique des bâtiments et du patrimoine ancien, mais aussi les actions allant dans le sens de la transition écologique et énergétique, dont Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse avait fait au début de l’année une priorité absolue pour l’aide aux collectivités. Une enveloppe de 20 milliards d’euros a d’ailleurs été dégagée en 2013 au niveau national pour engager via différentes conventions avec les collectivités, cette aide aux projets locaux structurants. Par ailleurs, la Caisse des dépôts devra mobilise sa filiale Exterimmo pour monter juridiquement et financièrement les opérations pilotes qui serviront de test en matière d’économie d’énergie.

Second axe de la convention, le contrat de ville et le renouvellement urbain. Là encore, il s’agit de la même logique d’accompagnement des territoires dans leurs projets de rénovation urbaine, notamment dans les quartiers sensibles. Ainsi, pour l’agglomération niortaise, la restructuration de trois quartiers sera accompagnée par la Caisse. Il s’agit des quartiers prioritaires à dominante sociale de Pontreau Colline Saint-André, de Tour Chabot-Gavacherie et du Clou Bouchet. Concernés par les contrats de ville nouvelle génération, outre la rénovation du patrimoine, il s’agit aussi de mettre en œuvre un plan d’action afin de soutenir la création d’entreprises, en mobilisant les atouts du territoire. Notamment aider à la réalisation d’opération immobilière à vocation économique.

Précisément, la Caisse va cofinancer à hauteur de 30 000 euros une étude urbaine en cours sur les trois quartiers. Sur le quartier Pontreau Colline Saint-André, qui bénéficie des aides de l’Anru, priorité à la restructuration des espaces publics, et à l’intervention sur l’habitat ancien et au développement de l’activité commerciale (hors convention). Les quartiers Clou Bouchet et Tour Chabot Gavacherie déjà en rénovation urbaine avec l’Anru et la Caisse, il s’agit plus de continuer l’action du contrat de ville.

 

Développement économique

 

Enfin, le troisième axe de la convention concerne plus spécifiquement le développement économique. En vue particulièrement d’aider à l’attractivité du territoire: le site Boinot, qui sera à terme la tête de ligne du développement du tourisme fluvial sur la Sèvre Niortaise, et bien sûr le quartier de la gare, appelé à développer et créer de nouvelles activités.

Autour de la gare de Niort (800 000 voyageurs annuels et 1,3 million prévus), se situent également les trois principaux établissements de santé qui regroupent 4 200 emplois. La convention prévoit de traiter en priorité les friches urbaines et d’activité, de les relier aux zones d’habitation, et au pôle santé.

Niort se veut désormais placée comme une zone d’emplois intermédiaire, entre les deux métropoles Nantes toute proche et Bordeaux, future capitale régionale avec laquelle les échanges devraient croître dans les années à venir, notamment en matière d’enseignement supérieur, d’activité économique et de partenariats privés.

 

Priorité à la filière numérique

 

C’est à ce titre que la Caisse des dépôts aidera l’agglomération à développer la filière numérique. Pas question de laisser les grandes villes absorber toute l’activité et surtout il s’agit d’anticiper toute «fracture numérique» des territoires, estiment nombre d’élus de l’agglomération. On le sait, jusqu’à présent Niort est la capitale de l’assurance mutualiste. Mais se développe depuis plusieurs années un tourisme «vert» et les activités diverses s’y sont installées, à deux pas des grands axes autoroutiers les reliant aux métropoles et au marché national.

Mais surtout, autre priorité «la filière numérique doit impérativement accompagner les besoins croissants des Mutuelles présentes sur le territoire, au point que le secteur informatique, rappelle Jean-François Baloge s’est progressivement structuré sur le territoire niortais au point de devenir aujourd’hui une spécificité». Et de rappeler entre 1999 et 2010, les effectifs dans ce secteur ont doublé et représentent déjà 2% des emplois». Une filière qui permet aux quatre principales agglomérations de la grande région de candidater au French Tech. La Caisse encourage la transition numérique, qui pour

Cette filière est l’un des éléments soutenant la candidature «French Tech» des 4 principales agglomérations de la Région. «Pour la Caisse des Dépôts, la transition numérique constitue une priorité stratégique, au vu de son impact économique et social, et des opportunités de développement qu’elle génère» a rappelé Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts, cosignataire de la convention. Là encore, la Caisse encouragera tous les projets d’économie sociale et solidaire, et toutes les démarches innovantes dans ce secteur.

La mise en œuvre concrète du protocole sera assurée par un comité d’orientation réunissant les signataires, et les directeurs généraux des services. On l’aura compris, il s’agit avant tout d’une aide à l’ingénierie, au montage de projets, à l’aide au financement, que d’une grosse dotation conventionnelle. La matière grise doit permettre de pallier les baisses de dotations budgétaires annoncées de l’Etat aux collectivités.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X