Commande publique

L’agglo choisit une PME du département voisin, le BTP local s’indigne

Mots clés : ERP sans hébergement - Etat et collectivités locales - Maîtrise d'ouvrage - Travaux publics

Le chantier de construction de la future auberge de jeunesse de Cahors a provoqué une polémique entre la fédération du bâtiment et des travaux publics du Lot (FBTP 46) et la communauté d’agglomération du Grand Cahors, maître d’ouvrage de l’opération. La FBTP 46 regrette que le gros œuvre ait été confié à une entreprise de Dordogne.

Fin avril, dans le Lot, le monde de la construction était en émoi. L’attribution par l’agglomération du Grand Cahors du lot «gros œuvre» à une entreprise de Dordogne pour l’opération de...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X