Projets

L’agence Rogers Stirk Harbour + Partners choisie pour le centre de conservation du Louvre à Liévin

Mots clés : Musées - galerie

Le Prix Pritzker 2007 réalisera le centre de conservation du musée du Louvre à Liévin (Pas-de-Calais). Positionné dans le prolongement du parc du Louvre-Lens, le «bâtiment paysage» abritera à terme 250 000 œuvres.

Pour Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre, c’est «un pas de plus dans la décentralisation». A partir du deuxième semestre 2018, et pour la toute première fois, plus de 250 000 objets constituant les réserves du Louvre seront réunis en un lieu unique. Unique et surtout sûr après qu’en 2002, la Préfecture de Police de Paris ait alerté l’Etat sur les risques d’inondation encourus par les collections du musée situé sur les bords de Seine en cas de crue centennale.

Le site de Cergy fut un temps retenu mais le ministère de la Culture et de la Communication lui préféra finalement celui de Liévin, à proximité immédiate du Louvre-Lens. Lancé en octobre 2013, le projet aura généré pas moins de 173 candidatures ! Et des cinq candidats admis à concourir, c’est à l’arrivée un lauréat de standing international qui remporte le marché: le Britannique Rogers Stirk Harbour + Partners, associé à Mutabilis Paysage, Egis Bâtiment Nord (BET), Inddigo SAS (bureau d’études environnementales) et VPEAS SAS (économiste).

Le groupement a imaginé un «bâtiment paysage» de 20 000 m2 (dont 9 950 m2 d’espaces de stockage). «Le paysage est le socle du projet, explique le mandataire. Nous nous sommes fondus dans les principes de Michel Desvigne.» Le centre, légèrement incliné et d’emprise triangulaire, viendra, en effet, s’insérer dans l’Arc vert d’Euralens, le prolonger même par son toit-prairie. Réputés pour leur rigueur dans le suivi de chantier, leur sens de la finition, leur grande attention aux usages mais également leur souci d’une gestion économe, les paysagistes de Mutabilis ont été comme à leur habitude très généreux dans leur conception, notamment sur le plan végétal. Un système de filtre isolera le bâti de son environnement. Conçu pour être bio-climatique (utilisation de ressources locales par la géothermie), celui-ci affichera une performance énergétique élevée.

 

Un chantier de 35 millions d’euros

 

Le centre de conservation du Louvre s’articulera autour d’un «boulevard des œuvres», axe structurant baigné de lumière zénithale qui distribuera un système de voûtes en série, où seront répartis les objets selon leur format et leur degré de sensibilité. Grâce à la très grande inertie du bâtiment, les collections bénéficieront de conditions thermiques constantes. En façade, un grand espace vitré dédié à l’étude et à la recherche ouvrira sur un jardin et le grand paysage à l’ouest.

L’équipement prendra place sur une parcelle de 40 000 m2, située dans le prolongement immédiat du parc du Louvre-Lens et mise à disposition par la Communauté d’agglomération Lens-Liévin (CALL), avec la participation de la Ville de Liévin. Le budget de l’opération s’élève à 60 millions d’euros, dont 35 millions d’euros HT pour le chantier de construction, qui s’étalera sur les années 2017-2018. Le financement sera assuré à 51% par le Louvre (qui mobilisera le prochain versement au titre de la licence de marque du Louvre Abu Dhabi) et à 49 % par le conseil régional Nord-Pas-de-Calais.

«Quelle histoire que celle de Lens et du Louvre !» Daniel Percheron, le président de la région, sait qu’il va laisser là une trace durable de ses quatorze années de règne. Cet orateur né a toujours été convaincu que le Louvre serait «la cellule-souche qui modifierait le patrimoine génétique du Bassin minier». Le pari n’est pas encore gagné mais que le Louvre ait estimé qu’installer ses réserves à 200 km de la capitale était «un défi possible à relever» fait encore un peu grimper la cote. Un pas de plus dans la décentralisation, certes, mais «une décentralisation qui ne ressemble à aucune autre», souligne l’élu, qui fut professeur d’histoire-géographie.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X