Industrie/Négoce

L’activité de Caterpillar décroche de 15%

Mots clés : Industriels du BTP

Le chiffre d’affaires de Caterpillar a perdu 15% en un an. La chute atteint 29% en trois ans. Et l’année 2016 ne s’annonce pas meilleure.

Caterpillar, le numéro un mondial des engins de chantier, vient d’annoncer un chiffre d’affaires 2015 en baisse de 15%, à 47 milliards de dollars contre 55 milliards de dollars en 2014. C’est la troisième année de baisse consécutive depuis 2012 qui, avec les 66 milliards de dollars alors engrangés, fait figure de record. Et l’année 2016 ne s’annonce pas meilleure puisque Caterpillar table sur un chiffre d’affaires prévisionnel de 42 milliards de dollars, soit une nouvelle baisse de 11%. Jamais dans son histoire, la compagnie n’avait été enregistrée une si longue période de déclin.

Mais l’entreprise est toujours restée bénéficiaire. C’est encore le cas en 2015, avec un résultat positif et le versement de dividendes. Fidèle à sa politique, l’Américain réagit aux fluctuations de son activité en ajustant ses effectifs dans un sens ou dans l’autre. Cette fois c’est à la baisse: 12 000 postes ont été supprimés pendant l’année 2015 et ce n’est pas fini. «Nous continuons à étudier des restructurations ou des fermetures d’usine pour ajuster nos capacités à nos besoins» annonce Doug Oberhelman, P-DG de Caterpillar.

 

Fragilisé sur ses trois piliers

 

Caterpillar s’était récemment réorganisé autour de trois pôles de tailles à peu près équivalentes: les engins de chantiers; les engins miniers; l’énergie. Or ces trois secteurs plongent parallèlement. La baisse des cours des matières premières freine les achats d’engins miniers (-15%). L’énergie (il s’agit surtout de moteurs et de turbines) est pénalisée par l’industrie pétrolière et affiche -17%. Conséquence en cascade: les pays exportateurs de pétrole ou de minerais voient leur économie fragilisée et réduisent leurs programmes d’équipement, ce qui nuit au commerce des engins de chantier (-14%).

Symbole de l’industrie américaine et hégémonique partout dans le monde, l’activité de Caterpillar est considérée par certains analystes comme un bon indicateur de la santé de l’économie mondiale. Les voilà fixés…

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X