Industrie/Négoce

Knauf Insulation creuse son sillon dans la végétalisation de toiture

Mots clés : Toiture

Knauf Insulation, la filiale isolation du groupe Knauf, lance en France un système de végétalisation extensive qu’il présente comme simple d’installation et ultra performant.

Acteur majeur de l’isolation à base de laine minérale, Knauf Insulation se lance sur le créneau des toitures végétalisées. L’industriel vient de commercialiser en France « Urbanscape GreenRoof », un système de végétalisation extensive à base de laine de roche. Principaux avantages revendiqués de ce produit : sa simplicité de mise en oeuvre par les étancheurs (trois couches au lieu de quatre traditionnellement, avec des performances atteignant les 250 m2 posés en une journée par quatre personnes), sa légèreté (60 kg/m2 maximum à saturation) et sa grande capacité d’absorption et de rétention d’eau (70% de plus qu’avec un substrat traditionnel).

L’innovation de Knauf Insulation se situe justement sur le remplacement du pouzzolane, le substrat couramment utilisé pour les couches d’enracinement dans les toitures extensives, par de la laine de roche aiguilletée. « Ce matériau permet un meilleur enracinement du tapis de sedum et une excellente rétention d’eau », décrit Clément Achéritéguy, chef de marché non résidentiel chez Knauf Insulation France. Côté prix, il promet de se situer « dans le marché ». Et quel marché ! Si 1,37 million de mètres carré ont été posés en France en 2014, selon les chiffres de l’Association des toitures et façades végétales (Adivet), il y aurait de 25 à 30 millions de mètre carré de toits plats à équiper dans l’Hexagone. Pour Clément Achéritéguy, la végétalisation de toiture n’est d’ailleurs « plus seulement une mode mais une tendance de fond ».

Si Knauf Insulation attend une appréciation technique d’expérimentation (ATEx) pour fin mars, il peut déjà s’appuyer sur de nombreux chantiers de mise en oeuvre de son système Urbanscape GreenRoof en Europe. Développé il y a cinq ans par la filiale slovène de l’entreprise, le système est en effet commercialisé depuis plusieurs années dans une poignée de pays européens. 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X