Entreprises de BTP

Knauf et USG s’associent dans la construction sèche

Knauf et USG s’associent dans la construction sèche

Les deux groupes créent un joint-venture pour la fabrication d’un système constructif à base de plaques de ciment.
Baptisée Knauf/USG Systems, la nouvelle entité qui aura son siège à Iserlohn en Allemagne, proposera à partir de janvier 2002 une gamme complète de produits ayant pour fer de lance l’Aquapanel. « Ce panneau de ciment, applicable aux murs comme au sols, constitue une alternative aux constructions traditionnelles en briques ou en blocs, précise le Pdg de la joint-venture. C’est une solution particulièrement adaptée aux zones sensibles à l’humidité en intérieur, comme les cuisines ou les salles de bain ». Et Karl-Heinz Scholz de souligner : « c’est un produit dont la mise en oeuvre est simple et rapide : inutile de pré-percer le panneau qui peut se découper avec un simple couteau ».
Issu de technologies déjà maîtrisées par les deux marques (Durock pour USG et Perlcon pour Knauf), Aquapanel s’inscrit donc dans le cadre d’un système qui comprendra des assortiments de vis, un mastic, une colle, une chape de construction résistante à la corrosion, des treillis, des barrières pare-vapeur et des enduits.
Parallèlement, Knauf/USG Systems proposera un montage d’Aquapanel sur profilés métalliques Richter Systems, société filiale de Knauf.

« La construction sèche à un avenir en Europe »

Les dirigeants de Knauf/USG Systems croient donc à l’avenir de la construction sèche en Europe. Et lorsqu’on leur demande s’ils ne sont pas en train de suivre le même chemin qui a conduit à l’échec du concept Styltech de BPB Placo et Usinor, Nikolaus Knauf se veut pragmatique : « le monde des matériaux de construction est extrèmement traditionnel. Nous avons conscience qu’il faut du temps pour qu’un nouveau produit perce sur le marché. Mais nous sommes confiants quant à l’évolution des mentalités européennes ».

Knauf/USG Systems, qui distribuera Aquapanel via les réseaux de négociants de celui des deux fabricants qui est déjà le mieux implanté géographiquement, projète de vendre 1 million de m2 de son système en 2002 et de réaliser un chiffre d’affaires de 30 millions de DM (100 millions de francs).
En 2005, les partenaires ambitionnent 6 millions de m2 et, éventuellement, la construction d’une seconde usine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X