Industrie/Négoce

Kiloutou tient le cap

Mots clés : Distribution

Le spécialiste de la location de matériel Kiloutou a annoncé un chiffre d’affaires en légère baisse pour 2014. Le groupe poursuit sa stratégie de multi-spécialisation en renforçant son offre de services et en poursuivant sa conquête de nouveaux marchés.

Kiloutou a réussi à garder la tête hors de l’eau pendant la tempête. Dans une conjoncture qui reste difficile pour les acteurs du bâtiment, le groupe français de location de matériel a fait état d’un chiffre d’affaires en légère baisse pour 2014, à 458 millions d’euros (-2,7% par rapport à 2013). « La situation reste très contradictoire en France : les besoins en construction sont énormes mais l’activité est atone », constate Xavier Du Boÿs, le PDG du groupe de Marcq-en-Baroeul (Nord).

Le dirigeant ne compte pas changer de cap pour autant ; il lui a permis de résister alors que la tendance du marché de la location reste à la baisse (-5% estimée pour 2014). Kiloutou commence en effet à récolter les fruits de la stratégie mise en place en 2012 : s’imposer comme un « multi-spécialiste intégré » pour les professionnels, qui représentent – on ne le sait peut-être pas assez –  95% du chiffre d’affaires de l’enseigne.

 

Se rendre indispensable tout au long du chantier

 

De nombreuses acquisitions sont venues étoffer son offre : des petits réseaux de distribution concurrents qui lui permettent d’étendre son maillage du territoire (cinq en un an, dont Alain Location, Nacelle 42, Dariche Location…) et des entreprises spécialisées comme le loueur de constructions modulaires Akmo. L’objectif du groupe étant de se rendre indispensable pour les clients tout au long du chantier, de l’installation de la base-vie au retrait des engins loués.

Une division vient ainsi d’être créée pour gérer ces spécialités (location de modules, de sanitaires mobiles ou de matériels pour les réceptions) souvent nouvelles pour le groupe. Elle fonctionnera à la manière des incubateurs de start-up, légions dans le numérique, dotée de ressources et moyens dédiés pour accélérer le développement de ces activités complémentaires. 

Kiloutou a également pris le pari de voguer vers l’Est, avec le rachat de deux loueurs polonais (30 agences au total) qui lui offrent aujourd’hui la troisième place sur ce marché en pleine expansion et, en ces temps de crise de notre côté du continent européen, de belles perspectives de croissance. Une intégration déjà satisfaisante pour Xavier Du Boÿs, qui confie réfléchir à investir un nouveau marché étranger avant la fin de l’année.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X