Aménagement

JO 2024 : Dominique Perrault va étudier le projet de village olympique

Mots clés : Architecte

Alors que Paris est candidate pour l’organisation des XXXIIIe Olympiades, Plaine Commune a mandaté l’architecte pour réfléchir à l’aménagement urbain du village des athlètes sur le site de Bords de Seine-Pleyel.

Paris n’a pas encore gagné les Jeux de 2024 mais Dominique Perrault a déjà décroché l’étude urbaine pour la réalisation du village des athlètes en Seine-Saint-Denis. Le site dit des « Bords de Seine-Pleyel », sur le territoire de Plaine Commune, a en effet été choisi en novembre dernier pour être le lieu d’accueil des quelque 25 000 compétiteurs et officiels des jeux olympiques et paralympiques. Le périmètre retenu représente 50 ha, localisés sur L’Ile-Saint-Denis et sur les communes voisines de Saint-Ouen et Saint-Denis. Il a l’avantage d’être proche de deux hauts-lieux de la compétition : le Stade de France et le futur centre aquatique.

Dans cette optique, l’établissement public territorial de Plaine Commune a donc confié au groupement mené par l’architecte Dominique Perrault la mission de projeter ce village olympique mais aussi, au-delà de l’été 2024, l’avenir de ce site censé devenir, à terme, un quartier de 3 000 à 3 500 logements. L’étude qui devra être achevée à l’automne prochain sera jointe au dossier de candidature définitif de Paris qui doit être rendu en février 2017.

« Satisfaction des besoins urbains et sociaux »

 

Dans son communiqué diffusé le 13 mai, Plaine Commune a indiqué que ce travail devra veiller « au respect des impératifs propres aux Jeux tout en s’assurant de la satisfaction des besoins urbains et sociaux du territoire. Il s’agit de garantir le bien être des athlètes et des futurs habitants, de valoriser le patrimoine bâti et paysager, de fournir une architecture de qualité et d’être à la hauteur des ambitions écologiques de la candidature Paris 2024 et de [notre] projet. »

Pour mener cette étude urbaine, l’agence Dominique Perrault Architecture, mandataire du groupement, s’est associée aux urbanistes de LIN, au programmateur urbain Une Fabrique de la ville, au paysagiste Gustafson Porter, au bureau d’études Ingérop (TCE et expert développement durable), à la société Algoé, experte en innovation et évènements et, enfin, à Topager pour ses compétences en écologie urbaine.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X