Profession

Jean Nouvel : « L’ordinateur doit nous aider à créer mais aussi à représenter au mieux la réalité »

A l’occasion d’Imagina, le salon de la 3D qui se tient à Monaco jusqu’à vendredi, Jean Nouvel nous raconte comment, au fil de sa carrière, cet architecte formé dans la pure tradition des Beaux-Arts, a intégré la conception assistée par ordinateur (CAO) dans son processus créatif.

La CAO et Jean Nouvel, c’est un peu « je l’aime moi non plus ». « Attention, ces outils sont dangereux car d’eux même ils font de trop belles choses et on a tous été éblouis par des images de ce type », met en garde Jean Nouvel. La tentation de réaliser des belles images n’est pas nouvelle et l’architecte se souvient de l’époque où, étudiant aux Beaux-Arts, les travaux étaient étalés par terre et comparés par les professeurs à l’aide de l’œil-de-vieux (ndlr : lentille carrée qui réduit tout un espace et permet d’en apprécier les proportions). « L’image était essentielle. Il fallait ressortir absolument du lot, mais en même temps, la représentation était complètement codifiée. Un jour, en pleine rébellion, je suis allé jusqu’à rendre mon projet sous la forme de feuilles dactylographiées », se souvient Jean Nouvel. « Aujourd’hui, c’est la même chose, l’important pour moi est de communiquer sur l’essentiel du projet, sa forme conceptuelle. »

Charte d’éthique

Dans le même temps, son agence Ateliers Jean Nouvel, a toujours été à la pointe de l’innovation en travaillant notamment à partir d’outils comme 3D Max, Rhinoceros ou, aujourd’hui, Catia de Dassault Systems. « Il est vrai que de nombreux projets n’auraient jamais pu voir le jour dans ma tête s’il n’y avait pas eu les ordinateurs, explique-t-il. Ils offrent la possibilité de jouer sur les angles, les reflets, l’utilisation de fractales comme sur les projets Bis à Bâle ou Kyriad à Tel Aviv. Ces projets qui n’ont pas pu voir le jour à cause de la crise témoignent d’une esthétique qui n’aurait pas pu naître sans ces techniques de représentations… »
Le premier dessin par ordinateur de l’agence date de 1983. C’était une salle de rock à Bagnolet. « Mais c’est avec Nemausus (ndlr : HLM à Nîmes), que l’on a étudié l’ensemble du projet avec l’ordinateur, se souvient Jean Nouvel. A partir de cette période, la forme du projet commence à être déterminée par l’ordinateur. On a utilisé par exemple la CAO pour un projet d’opéra à Tokyo afin de tendre au maximum les formes pour polir le bâtiment. Mais pour le rendu final, nous avons ajouté des effets à la mine de plomb, afin de rajouter de l’émotion. »
Dans les années 90, la table à dessin commence à disparaître. « C’est à cette époque que je m’impose d’essayer de représenter au mieux la réalité. » Cette représentation de la réalité (textures, végétation, ensoleillement…), aujourd’hui possible avec cette même technologie qui avait générée trop de belles images souvent trompeuses, s’impose peu à peu dans les projets. A tel point que vient d’être signée jeudi 4 février, au salon Imagina, une charte d’éthique de la 3D, qui se veut comme un repère commun, porteur de principes reconnus et partagés à l’attention des producteurs comme des utilisateurs des maquettes numériques.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Théorie de l'imagerie de synthèse aplpiquée à l'architecture

    Au lien suivant, un article théorisant l’imagerie de synthèse appliquée à l’architecture paru dans la revue informatique de l’EPFL (Suisse). http://marcol.zhongart.com/premier/photoA_files/imagerie%20architecture.html En format PDF: http://ditwww.epfl.ch/SIC/SA/SPIP/Publications/IMG/pdf_sp-7-page69.pdf Auteur: Marc-Olivier Paux, architecte-photographe-inforgraphe
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X