Projets

Jean Nouvel construira sur les rives de la mer Jaune

Mots clés : Architecte - Musées - galerie

A Qingdao, ville portuaire chinoise, l’architecte français s’apprête à construire le Jardin des artistes. Ce programme de 70 000 m² de surface de plancher brute comprendra un musée, des ateliers d’artistes, une marina et un hôtel. Le chantier doit être lancé en juillet prochain.

A l’est, du Nouvel. Alors que l’architecte a déjà été désigné, il y a quelques mois, pour construire le futur Musée national des arts de Chine (Namoc), à Pékin, il s’apprête à lancer un second projet dans le pays. Son agence, les Ateliers Jean Nouvel (AJN), a annoncé vendredi 23 janvier qu’elle avait signé un contrat avec la société Shandong International Coastal Cultural Industry Co. Ltd pour mettre en œuvre le Jardin des artistes, un complexe culturel et touristique de 70 000 m² de surface de planchers brute, à Qingdao, dans la province du Shandong.

 

« Réponse non conventionnelle »

 

Dans cette ville portuaire, située au bord de la mer Jaune, à quelque 700 km de Pékin, ce projet de commande se développera sur 11,56 hectares. Il prévoit la réalisation de divers programmes dont un musée – qui accueillera d’ailleurs des expositions du Namoc, des ateliers d’artistes mais aussi des commerces, un hôtel sur le thème de l’art ou encore un port de plaisance. Ainsi que l’explique Jean Nouvel dans une note d’intention, « la réponse à ce programme ne peut pas être conventionnelle. Le musée et l’hôtel ne peuvent pas être deux bâtiments massifs et compacts au milieu du site. La proposition est de créer un jardin des artistes ou les attitudes, les rencontres, les manières de vivre dehors et dedans appartiennent à un monde improbable, onirique et mystérieux. »

 

 

Pour créer ce grand parc habité, ponctué d’objets et de constructions « amies », l’architecte s’est adjoint les talents du paysagiste Gilles Clément. Les deux concepteurs ont déjà travaillé ensemble sur le projet du musée du Quai Branly à Paris. Par ailleurs, Jean Nouvel collabore avec les architectes locaux du BIAD (Beijing Institute of Architectural Design). Le lancement de ce chantier, dont le coût prévisionnel est de 600 millions de yuans (soit 85 millions d’euros, conversion janvier 2015), est annoncé pour le mois de juillet prochain.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X