Paysage

Jardigital, le jardin connecté de demain

Et le jardin devint lui aussi connecté. À La Roseraie, espace de réception niché à Sains-en-Amiénois au sud-ouest d’Amiens, dans la propriété familiale du XIXe siècle des Vagniez, grande famille d’industriels du textile, François Lecomte-Vagniez a fondé, à la fin avril, la société Roseraie Concept et ouvert Jardigital, le premier jardin connecté qui recense les outils technologiques disponibles au service de la gestion des espaces verts.

Un robot-tondeuse Sileno autonome, un programmateur d’arrosage et un capteur d’hygrométrie pilotés avec une application mobile de gestion à distance ou un drone pour des prises de vues aériennes. Toutes ces innovations doivent «en faire un carré de jardin informatif renvoyant sur des pages Internet et des services et pouvant à terme, capter et détecter les besoins de la plante pour anticiper les moyens biologiques de la traiter», indique François Lecomte-Vagniez.

 

Site connecté et innovant

 

Pour ce passionné de nouvelles technologies formé chez IBM et qui a lancé, en 2007, en France, la première carte de paiement sans contact pour le groupe Auchan avec MasterCard, transformer son jardin et ses deux hectares en un site connecté et innovant se révélait évident. Qu’est ce qui, dans la gestion et l’entretien peut faire gagner du temps ou améliorer le confort ? Quels outils développer pour baisser le coût de gestion économique ? Quelles solutions adopter pour de meilleures prises en compte écologiques ?

La montre Withings Steel HR de Nokia permet, par exemple, «de quantifier l’activité au jardin. Cela représente la moitié des pas que j’effectue dans la journée», comptabilise le fondateur de Lobary, un cabinet de conseil dédié au déploiement opérationnel de services mobiles sans contact. Programmé pour une tonte des pelouses de manière quotidienne, le robot-tondeuse, ne génère du coup, aucun déchet vert.

 

Lieu totem de la jardinétique

 

Avec de nombreux partenaires tels que Leroy Merlin et sa solution Enki, Gardena, Homido, Orange, Netatmo, Dagoma, EuraTechnologies, Hostabee, Plantnet et encore Eggs Iting, le visionnaire geek décide de faire de Jardigital: «un lieu totem de la jardinétique et de l’innovation. Une référence, aussi bien pour les professionnels et les collectivités que les particuliers pour tout ce qui concerne les usages et solutions digitales adaptées aux parcs et jardins. Pour des services utiles, accessibles, éthiques et collaboratifs grâce notamment aux forums et le prochain Chatbot dédié au conseil et ingénierie via jardigital.fr».

La collaboration digitale s’avère essentielle pour imaginer les services connectés de demain et cette collaboration peut être ici testée, notamment via le fab lab, le site de démonstration et d’expérimentation situé à la Roseraie.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X