Immobilier

« J’aimerais créer un service public de l’information sur les transactions des terrains », Dominique Figeat, président de l’ORF Ile-de-France

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement - Service public

Le président de l’Observatoire régional du foncier d’Ile-de-France Dominique Figeat, s’est vu confier une mission pour mobiliser le foncier privé en zone tendue et accélérer la construction de logements par Sylvia Pinel, ministre du Logement et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget. Il détaille ses axes de travail.

Quel est votre objectif en matière de transparence des prix ?

Dominique Figeat : J’aimerais créer dans toutes les métropoles une sorte de service public de l’information sur le marché foncier, accessible à tous. Depuis 2012, les services fiscaux enregistrent les données foncières issues des transactions. Sous contrôle de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), ces informations pourraient être recoupées avec les données cadastrales. Cela permettrait de limiter la valorisation anticipée d’une parcelle par son propriétaire lorsqu’il prend connaissance du lancement d’un programme immobilier.

 

Vous voulez également rendre les documents d’urbanisme plus efficaces…

D.F. : Le passage entre la...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X