Entreprises de BTP

InvestRéseaux accélère son développement avec le rachat de Giammatteo Réseaux

Mots clés : Concurrence

La holding InvestRéseaux vient de faire l’acquisition du pôle « réseaux » du groupe Giammatteo, basé dans le sud-est de la France. Objectif : accélérer la croissance des activités financées par la holding, pour atteindre rapidement une taille critique.

 

InvestRéseaux fait un grand pas vers la croissance de ses activités. La holding qui finance notamment les activités du groupe Ripp, spécialiste des réseaux télécoms, gaz, électriques et d’eau vient d’annoncer l’acquisition du pôle Réseaux de Giammatteo. Une jolie opération pour Ripp puisqu’elle lui permet d’intégrer 17 millions d’euros de chiffre d’affaires et 120 collaborateurs, pour atteindre 20 millions d’euros d’activité et près 200 salariés.

Le pôle Réseaux de Giammatteo est basé dans la Drôme et l’Ardèche. Il comprend l’entité Giammatteo Réseaux en elle-même, spécialisée dans la construction et la production de réseaux secs traditionnels, GDRI qui développe une expertise en géo-détection, et Seca, un bureau d’études associé. Le dirigeant Jean-Christophe Giammatteo souhaitait transmettre ce pôle pour se concentrer sur d’autres activités.

 

Le Plan France très haut débit en tête

 

InvestRéseaux, présidée par Etienne Dugas (ex-Vinci et cofondateur de la Fédération des industriels des réseaux d’initiative publique, la Firip), entend renforcer sa présence sur le territoire national. Alors que Ripp et le groupement EDLF (les Entrepreneurs de la Fibre, que la holding finance également) sont plutôt situés dans l’ouest et le Grand-Est, elle s’ancre dans le sud-est grâce à ce rachat.

Elle espère aussi consolider son expertise pour répondre aux attentes des collectivités en termes de convergence des réseaux et de territoires intelligents. Le tout dans un contexte d’accélération du Plan France très haut débit. « Les besoins de déploiement pour les régions du sud de la France sont des opportunités pour positionner Giammatteo Résaux », estime InvestRéseaux.

Etienne Dugas fonde ainsi de grands espoirs pour l’ensemble de ses activités. Il mise sur une croissance soutenue ces prochaines années, ce qui permettrait au groupe d’atteindre 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et 400 collaborateurs d’ici à 2020. Son objectif est clair : arriver rapidement à une taille critique pour proposer une large couverture métiers et géographique.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X