Marchés privés

Investissement locatif : l’exagération publicitaire a ses limites, dit la Cour

Mots clés : Gestion et opérations immobilières - Gestion immobilière

Un promoteur a été sanctionné pour avoir fait miroiter un rendement locatif excessif et une défiscalisation illusoire à des acquéreurs en Vefa. Un frein aux mauvaises pratiques.

Enjoliver un peu la situation pour vendre, cela passe. Mais mentir à ses prospects, non ! La Cour de cassation a rendu le 7 avril 2016 un arrêt intéressant pour les particuliers floués par un...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X