Industrie/Négoce

Intermarché veut reprendre Bricorama

Le groupement d’indépendants vient d’annoncer être entré en phase de négociations exclusives avec Bricorama pour la reprise des activités française et espagnole de ce dernier.

C’est par un communiqué commun émis le 5 juillet qu’Intermarché et Bricorama ont annoncé avoir signé un accord « non engageant et préliminaire » en vue de l’acquisition par le premier des activités française, espagnole et du bureau de sourcing asiatique du second.

Ce sont donc 164 magasins (pour un chiffre d’affaires cumulé estimé à 500 M€) qui devrait rejoindre le réseau de  505 magasins (Bricomarché et Brico Cash) du groupement d’indépendants. Le nouvel ensemble donnerait ainsi naissance au n°3 du bricolage en France -avec une part de marché d’environ 14 %- derrière Kingfisher (Castorama et Brico Dépôt) et Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom), mais devant Mr. Bricolage. « La dimension du nouvel acteur associerait des enseignes complémentaires, à la fois en ce qui concerne le maillage géographique, mais aussi pour les concepts de vente, prioritairement axés sur la proximité » explique Intermarché qui, avec cet accord, renforcerait nettement son implantation dans les grandes agglomérations.

L’opération sera soumise à la consultation des instances représentatives du personnel et conditionnée à l’autorisation de l’Autorité de la Concurrence. Le montant envisagé pour l’opération n’a pas été divulgué.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X