Règles techniques

Installations de chauffage divisé à granulés et à bûches : « Ces techniques sont mal maîtrisées », Camille Petitjean (Costic)

Mots clés : Chauffage - froid

La conception et la mise en oeuvre des installations de chauffage divisé à granulés et à bûches nécessitaient une clarification. C’est chose faite avec la parution des recommandations professionnelles réunies dans les documents du programme Rage. Camille Petitjean, ingénieure d’études au Comité scientifique et technique des industries climatiques (Costic), en explique le contenu.

Pourquoi cet ensemble de documents ?

 

Dans le cadre du programme Rage, sont élaborés et publiés des documents destinés à participer à l’amélioration de la conception, de la mise en œuvre et de l’entretien des ouvrages pour répondre aux exigences techniques, et notamment thermiques. Par exemple, le rapport « Abaques de dimensionnement des conduits de fumée – Application pour les appareils de chauffage divisé à bûches » de mars 2014 reprend et élargit le document établi par le CSTB ; il présente une alternative au dimensionnement à l’aide de logiciels spécialisés. Mais il n’est pas toujours possible de définir d’emblée ces outils ou des recommandations car, sur certains sujets, il est d’abord nécessaire de dresser un état des lieux.

C’est le cas pour les installations de chauffage divisé à granulés avec réseau d’air chaud, sur lesquels les retours étaient insuffisants. D’où cette première étape, avec une étude portant sur la visite technique de cinq installations, afin d’établir un retour d’expérience qualitatif, d’identifier les bonnes pratiques et les éventuelles malfaçons.

Les systèmes avec distribution d’air chaud sont soumis à la procédure de l’avis technique (ou DTA), comme le précise la NF DTU 24.2 qui, toutefois, ne concerne que les inserts. Il fallait étudier les poêles soumis ni à l’avis technique ni à des règles de l’art, et qui deviennent assez fréquents en raison de leurs performances potentielles. Avant de les intégrer dans des recommandations, les rédacteurs ont voulu mieux connaître l’efficacité de ces systèmes, pour valider les modes d’installation actuels.

 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X