Ingénierie

Ingérop se place au cœur d’Euroméditerranée à Marseille

Mots clés : Conception - Entreprise du BTP - Gestion et opérations immobilières - Lieux de travail

Soixante-cinq des 150 salariés de la direction régionale Méditerranée du bureau d’études occupent depuis mai deux étages de l’immeuble de bureaux réalisé par Eiffage immobilier dans l’îlot Smartseille. Ce 18 septembre, Yves Metz, le président du groupe d’ingénierie, a inauguré ces nouveaux locaux.

Smartseille, l’îlot démonstrateur de la ville durable aménagé par Eiffage Immobilier au nord de Marseille, compte de nouveaux locataires. En présence de Laure-Agnès Caradec, présidente de l’Etablissement public d’aménagement d’Euroméditerranée, Yves Metz, président du bureau d’études Ingérop, est venu inaugurer, ce 18 septembre, les nouveaux locaux de la direction régionale Méditerranée. Soixante-cinq des 150 salariés de la direction régionale ont intégré en mai dernier les troisième et quatrième étages de l’immeuble de bureaux (R+8) conçu par l’architecte Corinne Vezzoni. A l’instar des équipes d’Eiffage construction et d’Eiffage immobilier qui occupent quatre étages, Ingérop est locataire. Le bâtiment, acquis en Vefa par la SAS «Allar C» — joint-venture créée par la Cepac (51%) et la Caisse des dépôts (49%) pour un investissement de 19 millions d’euros — est l’une des pièces urbaines de l’écocité aménagée sur d’anciennes friches industrielles dans le périmètre de l’opération d’intérêt national (OIN) Euroméditerranée.

 

Requalification du boulevard urbain sud

 

Partie prenante au renouveau de cette partie de la cité phocéenne, située à l’arrière du port, Ingérop a choisi de quitter le quartier résidentiel de Bonneveine, au sud de Marseille, pour «se rapprocher de la «city marseillaise», des principaux accès autoroutiers et ferroviaires et de ses principaux clients», a déclaré Olivier Poulet, directeur régional d’Ingérop Méditerranée. Le bureau d’études est en effet intervenu à plusieurs reprises dans Euroméditerranée. Il compte ainsi à son actif la maîtrise d’œuvre du boulevard du Littoral, dont fait partie le Mucem, celle du centre commercial des Terrasses du Port, ou encore la synthèse des réseaux pour l’extension de l’OIN Euromed 2. Aujourd’hui, encore, le territoire de la métropole Aix-Marseille-Provence mobilise ses équipes. Elles travaillent, par exemple, sur la requalification du «boulevard urbain sud» (BUS) et sur celui du Jarret à Marseille, sur la modernisation du port vieux à La Ciotat ou bien encore sur le BHNS d’Aix-en-Provence. A Marseille, toujours, elles viennent de terminer les études de faisabilité du téléphérique urbain qui doit relier la basilique de Notre-Dame-de-la-Garde au Vieux-Port.

 

Pourtour méditerranéen

 

Intervenant sur tout le pourtour méditerranéen, de Monaco à Perpignan, la direction régionale d’Ingérop suit également les projets du pôle d’échange multimodal de Sète (Hérault), du BHNS de Nîmes (Gard), de l’aquarium du Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales), de l’extension de l’héliport de Monaco ou encore du centre de maintenance du Tramway de Nice (Alpes-Maritimes) pour les lignes 2 et 3.

De son côté, Yves Metz a souligné «l’importance de cette nouvelle implantation. C’est un signal fort pour nos équipes et l’expression de notre volonté d’être un promoteur d’une image positive de la ville et d’assurer notre expertise dans la durée». Et de rappeler la présence à Marseille depuis 1962 du bureau d’études. D’abord département «structure» (S3E) de Grands travaux de Marseille (GTM), il a ensuite été racheté en 2001 par des cadres. Vinci, le nouveau propriétaire de GTM, souhaitait en effet vendre l’activité pour des raisons de conflit d’intérêt.

 

Chiffres-clés

Domaines d’activité: bâtiment, eau & environnement, énergie industrie et ville & mobilité.

Le groupe: 2O7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2O16, dont 2O% réalisés à l’international; 1 7OO salariés, dont 1 4OO en France.

La direction régionale Méditerranée: 17 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2O16; cinq agences (Marseille, Nice, Montpellier, Aix-en-Provence, Saint-Denis-de-la-Réunion); 1O5 salariés.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X